Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 15:08

Lors du rassemblement d'aujourd'hui 19 septembre à 10 h dans le parc de la mairie, je n'ai pas parlé d'un point important : la politisation de cette action.

Il est vrai que je me suis appuyé en partie sur l'Association des Maires de France qui appelait à manifester. De ce que j'en sais, l'AMF regroupe des maires de tout bord.

Je n'ai pas lu les tracts des partis politiques pour ne pas être influencé dans mes propos. Mais je suis très inquiet, plus particulièrement sur l'avenir de la commune dans le panorama territorial.

La manifestation que j'ai souhaité couvrait deux points : la baisse des dotations de l'état et la loi NOTRé qui nous obligera peut-être à fusionner avec d'autres CODECOM avec une très forte probabilité de la multiplication par quatre des taxes dues à la nouvelle entité et de la perte de services de proximité.

Beaucoup de personnes ne savent pas que lorsqu'une compétence est transférée à la CODECOM, la commune n'a plus son mot à dire : elle n'a plus aucun pouvoir de décision.

Je n'ai rien voulu de politique dans cette manifestation. Plus que la baisse des dotations de l'état, on est en droit d'être fortement inquiet du pouvoir d'achat de nos concitoyens. La grande crainte d'une majorité de Français, c'est la pauvreté, comme le relatait un article de presse récent. Cette augmentation des taxes est la raison principale de cette manifestation.

Mais tout cela provenant d'un gouvernement socialiste, il est facile de rejeter la faute sur ce parti et que celui-ci se sente attaqué par la mise en œuvre d'une manifestation qui pourrait les viser. C'est ainsi que j'ai appris, cet après-midi, que les socialistes ne participeraient pas à cette manifestation qui ferait les choux gras de la droite. Je rappelle qu'avec la droite, ce n'était pas 11 milliards mais 25 milliards qui étaient prévus dans la baisse des dotations. Ma réaction aurait été la même ou pire encore. Je veux garder ma liberté de penser.

Je me suis présenté aux municipales pour un "mieux vivre" maximum de mes concitoyens. Je ne pouvais pas ne rien leur dire. On peut réformer ( et il y a matière à) à la condition que cela ne coûte pas à la majorité de la population. Qu'aurais-je à répondre à la surprise d'un contribuable qui payait une taxe de 100 € et qui en paiera peut-être 400 ?

La sensibilité politique du porte-monnaie n'est ni de gauche, ni de droite ou d'ailleurs. Cela touche la vie quotidienne de chacun.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens