Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 19:00

 

Jeudi dernier, il a fallu faire intervenir une entreprise pour déboucher une canalisation de l’assainissement. Le réseau était en charge jusqu’au déversoir d’orage de la Rue des Marais ainsi que sur la partie longeant le ruisseau le long de la Rue de la Souche. Il a fallu aller sur le chemin qui prolonge la rue de la Souche pour trouver un tampon dans lequel il n’y avait pas d’écoulement, indiquant ainsi sur quel secteur se trouvait le bouchon.

 

L’entreprise a eu quelques difficultés pour déloger le bouchon malgré la puissance du jet injecté. Ce bouchon était le fait de lingettes qui s’étaient accumulées et amalgamées. Le bouchon délogé, les eaux usées ont giclé abondamment pour reprendre ensuite un écoulement normal et vider la canalisation.

 

Affaire réglée ? NON car une conséquence de ce bouchon a été que les eaux usées bloquées au niveau du déversoir d’orage se sont déversées dans un conduit qui débouche sur le ruisseau de la rue de La Souche alors que normalement ce conduit ne devrait servir qu’à évacuer le surplus d’eaux pluviales. On a ainsi pu constater les jours précédents une couleur blanchâtre du ruisseau, divers éléments en suspension et des odeurs peu agréables.

 

Cet état ne semble pas dû seulement au réservoir d’orage. En effet un autre tuyau venant du quartier de la Souche se jette aussi dans le ruisseau. Il ne devrait rejeter que des eaux de pluie, mais il est probable que des branchements d’eaux usées se soient greffés sur ce conduit. Je dois rencontrer une entreprise pour faire une enquête domiciliaire sur ces branchements (à la mi-mars).

 

En attendant le secteur sera mis sous surveillance. La canalisation a été vérifiée depuis l'école maternelle. Les tampons étaient "propres" sauf à un branchement où les employés ont constaté un afflux de lingettes : les riverains seront contactés pour changer leurs usages.

 

Je fais appel à nouveau à votre concours : PAS DE LINGETTES JETEES DANS LES TOILETTES. METTEZ- LES A LA POUBELLE.

 

Attention également à ne pas vous débarrasser des huiles de cuisine dans l’évier. Nous retrouvons des amas de graisse dans les canalisations et les postes de refoulement. Il existe une cuve de récupération des huiles de cuisine au dépôt tri (ce n’est pas la même que pour les huiles de vidange des voitures)

 

L'entreprise à l'oeuvre : furet pour déboucher et aspirateur.

L'entreprise à l'oeuvre : furet pour déboucher et aspirateur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens