Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 09:51

La Commune de VOID -VACON recrute un agent d'entretien (13h30 hebdomadaire) pour un CDD de 6 mois :

 

Poste .

Agent d'entretien

Cadre d'emploi des adjoints techniques territoriaux

Poste à temps non complet : 13h30 hebdomadaire

CDD de 6 mois avec période d'essai d'un mois, renouvelable

Poste à pourvoir le 31 août 2020

Description de la mission :

Entretien de la Mairie et de quelques autres salles ponctuellement

2h30 par jour en dehors des heures d'ouverture de la Mairie

1h par semaine pour entretien des autres bâtiments communaux

Profil recherché :

Maîtrise des règles d'hygiène et de sécurité

Maîtrise du matériel, des techniques et des produits

Être en mesure d'alerter le responsable lors d'un dysfonctionnement

Faire preuve de rigueur dans son travail

Faire preuve de discrétion

Expérience souhaitée

Candidature à transmettre par courrier ou par mail avant le vendredi 14 août 2020

Mairie de VOID-VACON 13, rue Notre Dame

55190 VOID-VACON

Mail: mairie@void-vacon.fr

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 20:02

 

Cérémonie très discrète au Monument aux Morts. Maire, adjoints et conseiller délégué pour le dépôt d'une gerbe en toute simplicité. L'essentiel était de marquer l'évènement.

 

Malheureusement, la situation sanitaire incitait à la prudence et reste toujours d'actualité. L'usage du masque va devenir obligatoire dans bien des cas.

 

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 17:37

13 juillet 2020 : élections du président de la codecom, de 10 vice-présidents et des 30 membres du bureau.

 

Des élections qui se seront déroulées sous le signe de la défiance, justifiée ou non.

 

Un seul candidat pour la présidence, Francis Leclerc. Ses éventuels opposants n'ayant pas trouvé un candidat à mettre en-face. Défiance de M. Leclerc vis à vis de certaines personnes. Défiance d'opposants à son égard. Défiance entre opposants. Cela promet pour les futures réunions du conseil communautaire.

 

L'opposition avait appelé à voter blanc pour l'élection du président qui a été élu avec 49 voix et 31 blancs. Je lui ai apporté ma voix. Il faut reconnaitre qu'il a su mettre en place la fusion des trois codecom et surtout qu'il a su serrer les cordons de la bourse pour ne pas faire exploser les taxes au détriment de nos concitoyens. Ce n'est pas pour autant que je suis d'accord avec lui sur tout. Les changements viendront de la discussion.

 

Pour en revenir à cette journée, elle fut monotone rythmée par l'élection sans surprise à des postes de vice-présidents de la plupart des poulains de M. Leclerc. Les 2 premiers vice-présidents sont les maires de Commercy et de Vaucouleurs. D'autres vice-présidents déjà en place dans le mandat passé ont été réélus, réélection justifiée en raison de leur travail.

 

Jean-Marc Magnette retrouve le poste de 9ème vice-président au 3ème tour de scrutin, en tête à chaque tour. Il y avait 3 candidats et cela a naturellement engendré 3 tours de scrutin : la majorité absolue était nécessaire pour les 2 premiers, relative pour le 3ème. Jean-Marc fait partie de ceux dont M. Leclerc se défie. Cela n'avait pas lieu d'être mais il s'était rendu par curiosité à une réunion organisée par des opposants.

 

Après l'élection des vice-présidents, il a fallu élire les membres manquants du bureau constitué du président, des 10 vice-présidents et de 19 autres élus uns par un après candidature avec davantage de candidatures que de postes à pourvoir.

 

Je n'ai pas souhaité postulé à une vice-présidence, ni à une place au bureau, les affaires de la commune étant déjà bien accaparantes et J-M était très motivé par ce qu'il avait entrepris dans le mandat précédent. Je continuerai à être présent dans la plupart des commissions et apporter ma pierre.

 

Coup d'envoi de cette journée particulière à 8h30 pour un marathon qui aura duré jusqu'en début de soirée sans même marquer la pause sandwich de 13h. C'est très long lorsque 80 personnes doivent passer 30 fois par l'isoloir pour élire les candidats un par un.

 

On ne connait pas encore de quelle commission chaque vice président sera responsable.

 

Il ne reste plus qu'à espérer que ce mandat se déroulera au mieux sans "guéguerres" et défiances improductives. 

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 10:24

 

Le maire avait convié ce dimanche matin les nouveaux élus à faire connaissance avec les principaux bâtiments ou propriétés que possèdent la commune. Ateliers municipaux, logements mis en location,  église, ancienne mairie, ex école maternelle, ... Un échange sur le devenir de certains bâtiments qui seront à rénover ou à acquérir.

 

Promenade de trois heures dans le centre bourg. Une occasion aussi de parler du passé de Pagny.

Partager cet article

Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 10:13

 

Sept jardinières du pont au-dessus du canal ont été retournées. Un peu avant ou un peu après 1h 24 ce dimanche 28 juin. Vous avez peut-être croisé l'individu ou les individus qui ont procédé à ce saccage stupide, se dirigeant vers la gare. Individu masculin assez grand avec un maillot blanc sous un gilet sans manche.

 

Ce ne sont pas les qualificatifs qui manquent pour stigmatiser l'auteur de cette incivilité. Le maire doit rester mesuré dans ses propos, mais il n'en pense pas moins.

 

Un agent communal est venu rempoter ce qui pouvait l'être.

Partager cet article

Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 10:09

 

Conseils et astuces.

 

Cambriolages : conseils de la gendarmerie

Partager cet article

Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 09:52

Si vous découvrez devant chez vous ou sur vos façades :  des chiffres, lettres, symboles peints à la bombe/ inscrits à la craie n'effacez pas. 

 

Prévenez la gendarmerie qui enverra une brigade pour prendre des photographies. 

Il peut s'agir de repérage pour cambriolage. 

 

D'une manière générale, si vous suspectez quoi que ce soit, n"hésitez ps à en faire part à la gendarmerie.

Partager cet article

Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 09:31

 

Message de la gendarmerie.

 

Piratage de boite mail

Partager cet article

Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 09:42

 

Le Comité Sécheresse présidé par Monsieur le Préfet s’est tenu hier jeudi 18/06/20.

La situation actuelle des nappes est préoccupante puisque les niveaux d’eau observés sur les stations de mesure de la DREAL sont équivalents à ceux de l’année dernière au mois de juillet (1 mois d’avance).

A ce stade, aucune mesure restrictive de consommation d’eau n’est prise par arrêté préfectoral, un communiqué de presse est en cours pour sensibiliser tous les acteurs et abonnés.

L’évaluation de la situation et son suivi se font de manière hebdomadaire et la prochaine réunion du comité sécheresse se tiendra au plus tard mi-juillet en fonction des constats faits.

Niveaux d'eau bas. Les bons gestes

Partager cet article

Repost0
7 juin 2020 7 07 /06 /juin /2020 12:58

 

Pas de cérémonie au Monument aux Morts, mais il faut se souvenir de deux jeunes morts en Indochine et enterrés à Pagny : Pierre ROUSSEL et Claude HARTEL. Leur tombes sont régulièrement fleuries à la Toussaint.

 

P1040831 webPierre Paul Aimé Roussel était né le 22 avril 1928 à Saint Max(54). Il a habité Pagny avec ses parents. Recruté à Nancy, il a été tué au combat le 11 octobre 1952 à Ban Nam Lo, canton de Tuinh Nhai, province Chan (Tonkin). Il était caporal au 2è bataillon thaï et avait un peu plus de 24 ans.

 

 

 

 

 

P1040830-web.jpgClaude Marie Hartel était né le 29 septembre 1926 à Blainville sur l'Eau (54). Il a été tué par balle le 5 mars 1948 à Song Buc, province de Yen Bay (Indochine). Il était sergent au 1er bataillon thaï et n'avait pas encore 22 ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Message de Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées

 

C’était il y a 70 ans. La guerre d’Indochine durait depuis quatre ans. Nos combattants affrontaient un adversaire courageux et résolu. Ils défiaient la maladie et la dureté des éléments, ils souffraient de l’éloignement et de l’indifférence, ils combattaient aussi la fatigue, la peur et les privations.

 

A l’automne 1950, le long de la frontière sino-tonkinoise, dans les opérations visant à évacuer les troupes françaises, la Route Coloniale 4 a pris les traits d’un abîme infranchissable. Dans la jungle dominée par des pitons, dans la boue des rizières, les troupes françaises ont lutté pendant plus de quinze jours aux prises avec l'Armée populaire vietnamienne. 5 000 soldats français ont été tués, blessés ou faits prisonniers. Trois mille prisonniers ont connu l’enfer de marches interminables, de la captivité dans les camps et pour beaucoup de la désolation d’une mort loin de chez eux. Souvenons-nous de ceux de Cao Bang, de Dong Khê et de That Khê ! Ce fut un tournant de la guerre, une onde de choc qui a ému la France.

 

En cette « journée nationale », nous rendons hommage aux « morts pour la France » en Indochine de 1940 à 1954. Plus largement, la Nation pense avec respect à l’ensemble des soldats qui ont combattu pour ses couleurs à l’autre bout du monde. Nous honorons aussi ceux qui ont résisté aux forces japonaises à partir de 1940 et ceux qui ont été victimes du coup de force du 9 mars 1945.

 

 

 

Le 8 juin 1980, il y a 40 ans, le soldat inconnu des guerres d’Indochine était inhumé en la nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette. Il repose depuis aux côtés des soldats inconnus de la Grande Guerre, de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre d’Algérie. Ainsi, la mémoire des soldats d’Indochine rejoignait fièrement celle de leurs frères d’armes des conflits précédents. 

 

L’année dernière, le Premier ministre a rendu un hommage officiel à tous les combattants d’Indochine dans la cour d’honneur de l’Hôtel national des Invalides. Il leur a réaffirmé avec force la reconnaissance pleine et entière de la France. Ses mots résonnent toujours : « Cette guerre nous oblige à poursuivre le travail de mémoire. […] Elle nous oblige également à consolider la paix avec l’adversaire d’hier, qui, comme tant d’autres, est le partenaire, l’ami d’aujourd’hui. […] Cette guerre nous oblige enfin à reconnaitre la chance unique qu’a la France de pouvoir compter, génération après génération, sur des hommes et des femmes prêts à sacrifier leur vie pour ses valeurs et ses citoyens. »

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens