Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 14:50

Les mesures prises pour l''école. Partie 1

Réouverture des services périscolaires (1)
Réouverture des services périscolaires (1)
Réouverture des services périscolaires (1)

Partager cet article

Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 14:47

Les mesures prises pour la rentrée scolaire.

Transport scolaire
Transport scolaire

Partager cet article

Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 13:08

 

Communication codecom du 6 mai 2020

 

Sur proposition des Élus de la de la Communauté de Communes Commercy Void Vaucouleurs et en concertation avec Monsieur l'Inspecteur de l’Éducation Nationale et, les Directions des établissements scolaires du territoire et les Élus , il a été convenu de rouvrir les écoles communautaires et les services périscolaires (matin, midi, soir et mercredis récréatifs) à compter du jeudi 14 mai pour les élèves des classes de grande section, CP et CM2 et ce, dans la mesure où les conditions sanitaires d'accueil sont remplies.

 

Dix élèves maximum seront accueillis en grande section et quinze élèves maximum seront accueillis en CP et CM2. Des alternances seront donc mises en place lorsque l'effectif complet de la classe l'exigera.

 

Des informations précises et complètes concernant le temps scolaire et les temps périscolaires vous seront transmises dès demain par l'intermédiaire de votre école.

Partager cet article

Repost0
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 17:15

Le vélo reste autorisé pour les déplacements dérogatoires Publié le : 05/05/2020

 

Dans une ordonnance du 30 avril 2020, le Conseil d’État a enjoint au Premier ministre de rendre publique sous 24 heures, par un moyen de communication à large diffusion, la position du Gouvernement par rapport à l’usage de la bicyclette lors des déplacements autorisés.

 

La réponse ne s’est pas fait attendre.

 

En effet, le jour même de l’injonction, le Ministre de l’Intérieur a souhaité réagir par la publication d’un communiqué de presse précisant très clairement que le vélo est autorisé, à l’instar de tout moyen de transport, pour effectuer les déplacements dérogatoires visés dans l’attestation prévue à cet effet.

 

En revanche, s’il elle n’est pas interdite, la pratique du vélo en tant qu’activité sportive est toutefois déconseillée compte tenu des restrictions de temps et de lieu (une heure au maximum par jour dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile).

Partager cet article

Repost0
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 16:08

Réunion de travail en audio conférence avec la codecom ce soir à 18h 30.

Partager cet article

Repost0
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 15:55

 

La situation sanitaire et les mesures de confinement ne permettent pas de tenir les cérémonies dans le format habituel.

Aussi, en ces circonstances particulières, la commémoration du 75e anniversaire de l’armistice et le souvenir de ceux qui sont tombés pour nous durant le second conflit mondial se tiendront sans public, dans le strict respect des gestes barrière, et en format très limité afin d'éviter d'exposer des personnes fragiles.

Les maires pourront procéder au dépôt d’une gerbe dans les lieux où la cérémonie se tient habituellement et dans un format très restreint à l'instar des villes chefs-lieux.
Le nombre de personnes présentes ne pourra excéder 3 personnes (en priorité les élus communaux) et les mesures de distanciation devront être strictement respectées.
Ce dépôt de gerbe se fera sans public, sans troupes, sans invités.


Les édifices publics devront être pavoisés aux couleurs nationales, sous réserve que les agents affectés à cette tâche soient mobilisés dans le cadre des plans de continuité d'activité.

Afin de manifester leur participation à cette journée nationale, le Président de la République demande aux Françaises et aux Français qui le souhaitent de pavoiser leur balcon.

 

Une gerbe sera déposée au Monument comme prévu.

 

Partager cet article

Repost0
5 mai 2020 2 05 /05 /mai /2020 15:27

 

Lassé des informations qui axent tout sur le corona virus, je me suis dit qu'un peu de lecture me changerait les idées. Un livre de ma bibliothèque a retenu mon regard. Peut-être parce qu'il était doré. A coup sûr un livre de science fiction. Un ouvrage de George Stewart.

 

Quelques minutes après, en exergue de la première partie du romain, voici ce que je lisais :

 

Si un virus mortel naissait brusquement par mutation ... il pourrait, grâce aux moyens de transport rapide de notre époque atteindre les coins les plus reculés de la terre,  et causer la mort de millions d’êtres humains. 'W.M. Stanley ; Chemical and Engineering News, 22 décembre 1947)

 

Puis quelques pages plus loin :

 

Les lièvres de montagne se multiplient pendant des années, leur race atteint son apogée, on croit qu’ils vont envahir la terre ; mais, soudain une épidémie qui ne touche qu'eux les décime. Des zoologistes ont même tirer de ce fait une loi biologique : à savoir que le nombre d’individus d’une espèce ne reste jamais constant mais monte et s'abaisse...

Quant à l’homme, il y a peu de chances qu’il puisse échapper au sort de ses frères inférieurs. Si la loi biologique du flux et du refus existe son règne est à présent menacé. Depuis 10 000 ans, malgré guerres, pestes et famines, il a proliféré. Sa courbe ascendante et de plus en plus rapide. Biologiquement l’homme jouit d’une trop longue période de prospérité.

 

 

Quelle lecture étrange et quelle coïncidence en lien avec les évènements actuels.

 

Que penser aussi de l'année de parution du livre : 1949 ? Science fiction ou prémonition ?

Je n'étais pas encore né.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 15:58

 

L’ouverture aux  enfants se fera probablement le 14 mai, cela donne du temps aux instits et à la codecom pour bien préparer la rentrée. Le 12 serait trop juste.

 

Pour la police du maire et les cheminements à prévoir, j’ai vu aujourd’hui le Marqueur Vidusien avec Laurent pour le fléchage des cheminements au sol. Ce sera fait ce jeudi, mais il y aura aussi quelques affiches à faire et des barrières à poser. Largement le temps pour la rentrée. Voir mon blog pour les schémas de principe.

 

Voilà pour les dernières nouvelles.

Partager cet article

Repost0
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 13:02

 

 

Le 29 avril, Édouard Philippe a présenté et soumis au vote de l’Assemblée Nationale le plan de déconfinement. Le gouvernement maintient la date du 11 mai, mais émet une réserve. Les indicateurs sanitaires devront être réunis à date.

De nombreuses dispositions du plan de déconfinement sont laissées à la charge des collectivités pour leur organisation. C’est pourquoi dès aujourd’hui un dialogue va s’engager entre les représentants des associations d’élus et le gouvernement.

Alors quels sont les actions à mettre en place dans les territoires ? Qu’est-ce qui attend les collectivités à partir du 11 mai ? 

 

Quels sont les enjeux prioritaires du plan de déconfinement ?

Le gouvernement a déroulé devant l’Assemblée Nationale les principaux enjeux du plan de déconfinement. Ceux-ci sont largement rattachés aux compétences des collectivités locales. Il s’agit de : l’école, des entreprises, des commerces, des transports et de la vie sociale.

 

Un déconfinement par territoire

Le gouvernement fait le choix d’adapter son plan de déconfinement en fonction des situations locales.

Ainsi, trois ensembles de critères permettent d’identifier les départements où le déconfinement doit prendre une forme plus stricte :

– Soit que le taux de cas nouveaux dans la population sur une période de 7 jours, reste élevé, ce qui montrerait que la circulation du virus reste active ;

– Si les capacités hospitalières régionales en réanimation restent tendues ;

– Et enfin en fonction du système local de tests et de détection des cas contacts ne soit pas suffisamment prêt ;

 

Ces indicateurs seront cristallisés le 7 mai, afin de déterminer quels départements basculent le 11 mai en catégorie « rouge» ou « vert ».

A compter de jeudi, le directeur général de la santé présentera tous les soirs la carte avec ces résultats, département par département.

Cette carte guidera ainsi chaque département dans la préparation du 11 mai, en rappelant l’objectif d’un confinement strict, pour faire baisser la circulation du virus, mais aussi le besoin de remettre sur pied le système hospitalier et de mettre en place un système de tests et de détection des cas contacts efficaces.

 

Protection de la population : quid des masques ?

L’État annonce qu’il soutiendra financièrement les collectivités locales à compter de ce jour pour l’achat des masques grand public. Comment ? Par une prise en charge de 50% du coût des masques dans la limite d’un prix de référence.

L’État et les collectivités locales assureront la protection de leurs personnels, en particulier ceux qui sont en contact avec le public. Les préfets disposeront d’une enveloppe locale pour soutenir, avec les départements et les régions, les plus petites collectivités. Les personnels de l’éducation et les élèves des collèges recevront également des masques.

Enfin, les préfets disposeront d’une enveloppe hebdomadaire de 5 millions de masques lavables. Ceux-ci seront distribués aux plus précaires, avec l’appui des maires et des conseils départementaux, via les CCAS et les acteurs associatifs.

Le port du masque sera obligatoire dans tous les transports publics.

 

La question des personnes placées à l’isolement

Il reviendra aux préfets et aux collectivités territoriales de définir ensemble, avec les acteurs associatifs, les professionnels de santé, les acteurs de la prise en charge à domicile, le plan d’accompagnement des personnes placées à l’isolement.

La personne testée positive pourra soit s’isoler chez elle, ce qui entraînera le confinement de tout le foyer pendant 14 jours, ou bien de s’isoler dans un lieu mis à sa disposition, notamment dans des hôtels réquisitionnés.

 

La réouverture des crèches et des écoles

La règle fixée : réouverture très progressive des maternelles et de l’école élémentaire à compter du 11 mai, partout sur le territoire, et sur la base du volontariat.

Puis à compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, réouverture des collèges, en commençant par la 6ème et la 5ème.

Fin mai, le gouvernement décidera si oui ou non les lycées peuvent rouvrir. Priorité est donnée aux lycées professionnels début juin.

Les classes rouvriront dans des conditions sanitaires strictes :

– Pas plus de 15 élèves par classe ;

– Une vie scolaire organisée autour du respect des règles barrière, de mesures d’hygiènes strictes et de la distribution de gels hydro alcooliques.

– Tous les enseignants et encadrants des établissements scolaires recevront des masques qu’ils devront porter quand ils ne pourront respecter les règles de distanciation.

– Une exigence importante pour les collectivités : les salles de classe et parties communes devront être nettoyées plusieurs fois par jour.

 

Et les masques pour les enfants ?

– Le port du masque est prohibé en maternelle

– Il n’est pas recommandé, compte tenu des risques de mauvais usage, à l’école élémentaire

– Enfin, des masques seront fournis aux collégiens qui peuvent en porter et qui n’auraient pas réussi à s’en procurer.

Les enfants devront pouvoir suivre une scolarité :  

– soit au sein de leur établissement scolaire, dans la limite maximale de 15 élèves par classe.

– ou chez eux, avec un enseignement à distance qui restera gratuit bien évidemment ;

– autre option : en étude (si les locaux scolaires le permettent) ou dans des locaux périscolaires mis à disposition par les collectivités territoriales, pour des activités de sport, santé, culture ou civisme.

Les bus scolaires circuleront à moitié-vide, avec obligation de port du masque pour les collégiens et les chauffeurs.

 

Les crèches rouvertes

Pour les crèches, l’accueil par groupes de 10 enfants maximum sera possible. Avec la possibilité d’accueillir plusieurs groupes de 10 enfants si l’espace le permet et si les conditions sont réunies pour qu’ils ne se croisent pas.

Le port du masque grand public sera obligatoire pour les professionnels de la petite enfance. Et il n’y aura pas de port du masque pour les enfants de moins de 3 ans.

 

La vie sociale du territoire

Les parcs et jardins ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active.

Tandis que les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin.

S’agissant des activités culturelles, les médiathèques, les bibliothèques et petits musées, si importants pour la vie culturelle de nos territoires, pourront rouvrir leurs portes dès le 11 mai.

Pour ce qui est des salles des fêtes et salles polyvalentes, elles resteront fermées, jusqu’au 1er juin.

Enfin, les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes.

 

Partager cet article

Repost0
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 10:06


Vous trouverez ci-après des réponses aux questions les plus souvent posées au standard de la préfecture.

 


Je suis en fin de droits de chômage, que faire ?

 


Le Gouvernement a pris la décision de prolonger automatiquement les droits aux allocations chômage de tous les demandeurs d’emploi qui sont arrivés en fins de droit depuis le 1er mars 2020, ou qui y arriveront durant la période de crise sanitaire.


Cette mesure exceptionnelle garantit aux demandeurs d’emploi concernés le versement a minima de leur
allocation jusqu’à la fin du mois civil au cours duquel intervient la fin du confinement, soit à ce stade jusqu’au 31 mai 2020 ; cette date sera prorogée en cas de nouvelle prolongation de la mesure de confinement.


Toutes les réponses à vos questions sur l’assurance-chômage sont à retrouver sur la page  https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/covid19-faq-indemnisation-chomage.pdf


Qu’en est-il des prestations sociales ?


Si vous pouvez continuer vos déclarations trimestrielles de ressources par Internet, faites-le.


Si vous ne pouvez pas le faire par Internet : vos prestations seront automatiquement renouvelées pour permettre la continuité des droits.


Prestations concernées par ce maintien :


• le revenu de solidarité active (RSA) ;
• le revenu de solidarité dans les outremers (RSO) ;
• l’allocation adulte handicapés (AAH), l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)
• les aides au logement ;
• et l’ensemble des aides sociales versées sous condition de ressource par les CAF.


Des prolongements d’aides à noter :


• les droits à l’allocation adulte handicapé (AAH) et à l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) qui arriveraient à échéance seront automatiquement prolongés de six mois ;
• si, dans les prochains mois, vos droits à la complémentaire santé solidaire et à l’aide au paiement d’une
assurance complémentaire de santé devaient expirer, ils seront prolongés de 3 mois.
• l’allocation de soutien familial sera prolongée au-delà du délai réglementaire de quatre mois, à la demande du parent créancier, lorsque celui-ci n’est pas en mesure d’obtenir ou de transmettre pendant la période de crise les justificatifs d’engagement de procédure en fixation de pension alimentaire.

 

Lettre d'info-covid-19 de la préfecture n°19 (28 avril 2020)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens