Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 14:17

Depuis quelques temps, des cigognes ont pris l'habitude de venir se poser sur le mirador qui surplombe les voies ferrées près de la gare. De la-haut, elles ont sûrement un superbe panorama.

 

On peut les voir surtout en fin de journée.

 

Elles ont également élu domicile sur le pylône électrique près du Pont des Asperges vers Troussey.

 

En prime, des cygnes ont établi leur nid à proximité du pont. Mais attention, ils ne sont pas commodes.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Nature
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 10:11

Tous les budgets de la commune ont été votés à l'unanimité à l'exception du Budget Primitif avec une abstention.

 

Pourquoi une abstention ?

 

Je n'ai pas été en mesure de donner une réponse spontanée à la question d'un conseiller municipal qui ne retrouvait pas au budget 2013, dans le résultat de fonctionnement reporté,  l'excédent de fonctionnement constaté au Compte Administratif 2012 (document de synthèse qui présente les résultats d'exécution du budget de l'exercice 2012).

 

Les calculs qui mènent à ce résultat de fonctionnement reporté sont programmés dans le logiciel de gestion selon une règle comptable bien définie (mais qui ne m'est pas revenue en tête immédiatement) et effectués automatiquement par l’ordinateur .

En général, personne ne s'interroge sur le calcul de cette somme qui est évidemment juste. D'ailleurs ce même conseiller aurait pu poser la même question lors de la présentation du budget de la CODECOM la veille, la situation étant la même. Mais il ne l'a pas remarqué.

 

Le lendemain, il m'aura fallu un quart d'heure pour trouver l'explication simple et logique au demeurant.

 

La voici ; elle a bien sûr été transmise à l'ensemble du conseil municipal. 

 

Dans une année donnée, par exemple 2012, l’excédent de fonctionnement reporté au budget 2013 n’est pas celui réalisé pendant l’année 2012.  C’est un excédent cumulé.

 

Il provient de l’excédent A de l’année précédente 2011 reporté au budget  2012 auquel s’ajoute l’excédent de fonctionnement B produit dans l’année 2012. Ce qui est logique.

  

Cet excédent cumulé C (= A + B) n’est pas non plus le résultat de fonctionnement reporté E en recettes de fonctionnement pour l’année 2013. Une partie de l’excédent C peut couvrir un besoin D de financement dans la section d’investissement compte 1068.

 

C’est la différence C – D qui est donc l’excédent de fonctionnement reporté en recettes de fonctionnement du budget 2013 qui sera par conséquent une partie de l’excédent de fonctionnement de l’année 2014.

 

Simple, non ? Ce sont ces calculs qu'effectue l'ordinateur à partir des données fournies. Rien de plus que de la technique et de la logique budgétaire basique ; intéressant intellectuellement, sans plus. Ne vous traumatisez pas s'il faut relire l'article plusieurs fois. L'essentiel est d'avoir des finances saines et bien utlisées.

Repost 0
Published by Pagliari - dans Finances
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 08:29

  

La structure d’un budget comporte différentes parties :

la section de fonctionnement et la section d’investissement qui se composent, toutes deux, d’une colonne dépenses et d’une colonne recettes.

À l’intérieur de chaque colonne, il existe des chapitres, qui correspondent à chaque type de dépense ou de recette, ces chapitres étant eux-mêmes divisés en articles.

 

Budget Primitif 2013

Section de Fonctionnement

Dépenses de Fonctionnement

Recettes de Fonctionnement

01 – Charges de gestion générale

684 774,22

013 – Atténuation des charges

5 000,00

012 – Charges de personnel

383 500,00

70 – Produit des services

8 800,00

014 – Atténuation de produits

79 115,00

73 – Impôts et taxes

1 002 920,00

65 – Autres charges de gestion courante DONT subvention à l’assainissement

708 813,00

571 572,00

74 – Dotation et participation

417 812,00

66 – Charges financières

32 000,00

75 - Autres produits de gestion courante

104 000,00

67 – Charges Exceptionnelles

3 500,00

77 – Produits exceptionnels

100,00

Total des dépenses réelles

1 891 702,22

Total opérations réelles

1 538 632,00

023 – Virement à la section d’investissement

335 104,30

 

 

Total des dépenses d’ordre

335 104,30

002 – Excédent antérieur reporté

666 174,52

Total des dépenses de fonctionnement

2 226 806,52

Total des recettes de fonctionnement

2 226 806,52

Dépenses d’investissement

Recettes d’investissement

21 – Immobilisations corporelles (maternelle)

363 000,00

10 - Dotation fonctionnement divers Dont 1068 – excédent de fonctionnement capitalisé

953 369,71

769 369,71

Total des dépenses d’équipement

363 000,00

16 – Emprunts et dettes

37 000,00

13 – subventions d’investissement

395 043,00

21 – Immobilisations corporelles

513 447,30

 

 

Total des dépenses financières

551 147,30

Total des recettes financières

953 369,71

Total des dépenses réelles

914 147,30

Total des recettes réelles

1 348 412,71

Restes à réaliser

592 339,00

021 - Virement de la section de fonctionnement

335 104,30

Solde d’exécution reporté

223 920,71

Restes à réaliser

46 890,00

Total des dépenses d’investissement cumulées

1 730 407,01

Total des recettes d’investissement cumulées

1 730 407,01

Section d’Investissement

 

  

La section de fonctionnement regroupe ce qui revient régulièrement chaque année :

·         toutes les dépenses nécessaires au fonctionnement de la collectivité (charges à caractère général, de personnel, de gestion courante, intérêts de la dette, dotations aux amortissements, provisions) ;

·         toutes les recettes que la collectivité peut percevoir des transferts de charges, de prestations de services, des dotations de l’État, des impôts et taxes, et éventuellement, des reprises sur provisions et amortissement que la collectivité a pu effectuer.

La section d’investissement regroupe des opérations non répétitives ou non renouvelables à l'identique chaque année et ce qui modifie la consistance ou de la valeur du patrimoine.

·         en dépenses : le remboursement de la dette et les dépenses d’équipement de la collectivité (travaux en cours, opérations pour le compte de tiers...) ;

·         en recettes : les emprunts, les dotations et subventions de l’État.

Vous remarquerez la forte subvention qui passe de la section de fonctionnement à l'assainissement. Une nécessité compte tenu des coûts importants générés par les travaux d'assainissement.

En principe, les recettes d'assainissement devraient couvrir les dépenses d'assainissement. Vu le nombre d'habitants de notre commune, nous pouvons déroger à ce principe et faire ce transfert de trésorerie.

 

Repost 0
Published by Pagliari - dans Finances
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 11:43

Les budgets communaux (budget primitif et budgets annexes de l'eau, de l'assainissement et de la forêt) ont été votés lors du conseil municipal de vendredi 12 avril à l'unanimité sauf une abstention sur le budget primitif.

  

Le taux des différentes taxes communales (habitation, foncier bâti, foncier non bâti, taxe professionnelle) reste inchangé. En revanche, la Communauté de Communes a voté une augmentation de ses taux.  

 

Un budget est un document qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses.

 

Le cœur du budget communal est le budget primitif, mais il existe des budgets annexes pour les services particuliers que sont l’Eau, l’Assainissement et la Forêt.

 

La structure d’un budget comporte différentes parties : la section de fonctionnement et la section d’investissement qui se composent, toutes deux, d’une colonne dépenses et d’une colonne recettes. À l’intérieur de chaque colonne, il existe des chapitres, qui correspondent à chaque type de dépense ou de recette, ces chapitres étant eux-mêmes divisés en articles.

 

La section de fonctionnement regroupe ce qui revient régulièrement chaque année :

 

·         toutes les dépenses nécessaires au fonctionnement de la collectivité (charges à caractère général, de personnel, de gestion courante, intérêts de la dette, dotations aux amortissements, provisions) ;

 

·         toutes les recettes que la collectivité peut percevoir des transferts de charges, de prestations de services, des dotations de l’État, des impôts et taxes, et éventuellement, des reprises sur provisions et amortissement que la collectivité a pu effectuer.

 

La section d’investissement regroupe des opérations non répétitives ou non renouvelables à l'identique chaque année et ce qui modifie la consistance ou de la valeur du patrimoine.

·         en dépenses : le remboursement de la dette et les dépenses d’équipement de la collectivité (travaux en cours, opérations pour le compte de tiers...) ;

·         en recettes : les emprunts, les dotations et subventions de l’État.

 

  

Repost 0
Published by Pagliari - dans Finances
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 22:14

P1060122Avec la voirie définitive de la rue de la Trace, des abords de l'école maternelle et des chemins piétonniers du lotissement des Jardins, de nouveaux luminaires ont été mis en place. Les mâts sont de couleur rouge bordeau. Il s'agit d'un éclairage à leds avec un design particulier qui diffuse une lumière très blanche, bien différente de celle des luminaires précédents. Economie de consommation électrique évidemment.

 

Les luminaires déposés viennent compléter ceux de la rue des Jardins. Un luminaire sur deux avait été installé. Ils sont donc encore provisoires. Ils seront à leur tour remplacés lorsque la majeure partie des constructions sera réalisée ainsi que la voirie de l'anneau central.

Repost 0
Published by Pagliari - dans lotissement
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 22:04

P1060119.JPG

D'habitude le fleurissement du village démarrait en mai. Les plantations de bulbes en automne par nos employés communaux porte ses fruits. La nature s'est enfin réveillée de ce long hiver. Les massifs de fleurs se remarquent de plus en plus par leurs vives couleurs. Cela fait du bien au moral.

 

En voici un exemple devant la Résidence du Troisième Millénaire. On peut remercier les employés d'avoir su préparer la sortie de l'hiver.  

Repost 0
Published by Pagliari - dans Environnement
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 19:41

P1060125.JPGOn avait cassé les pieds de l'écolier du parc du millénaire avant Noël. Le sculpteur Denis Mellinger a réparé aujourd'hui les dégâts causés par un individu peu respectueux.

 

Avant la dégradation, les jambes de l'enfant pendaient dans le vide. En sautant sur les pieds, il était possible d'exercer une sorte d'effet de levier et, sans forcément le voiloir briser la statue au niveau des chevilles.

 

Pour éviter ce genre d'inconvénient, j'avais demandé à M. Mellinger de faire en sorte que les pieds de l'enfant se posent au sol. Voilà qui est fait. Les patins à roulettes s'appuient maintenant sur une plaque de marbre.

 

Espérons que ...

 

 

Repost 0
Published by Pagliari - dans Incivilités
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 13:54

Le blog du maire ( pagny.pagliari.over-blog.fr ) vient de fêter son premier anniversaire.

 

Pas toujours facile de maintenir une régularité de rédaction. L’objectif reste d’informer au mieux et plus rapidement que les Echos Municipaux sur ce qui se passe sur le territoire communal.

 

Quelques statistiques depuis sa création le 18/04/2012 :

 

18 022 pages vues pour 5 618 visites (Une personne qui visite le blog plusieurs fois dans la même journée n’est comptabilisée que pour une seule fois.)

 

190 articles.

 

Journée record : le 15/06/2012 avec 206 pages vues.

 

Mois record : janvier 2013 avec 2 802 pages vues.

Repost 0
Published by Pagliari - dans Evènement
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 13:40

Des panneaux comme ceux-ci ont été disposés, là où stationnent d'habitude les routiers : sous le pont de la RN4, près des parkings au niveau de la Station Total et de la Favorite, sur la zone des Herbues ... Il faudra en rajouter.

 

Seront-ils incitatifs à davantage de respect ?

merci.jpg

NON.jpg

Repost 0
Published by Pagliari - dans Environnement
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 14:37

Présents : PAGLIARI A – BECK JM – CAUDRELIER G – CROZET R – COMPAIN F –  D’HABIT D – HUTTEAU D – TE DUNNE C – PERGOLANI S – AUER R – MAZZIER JP – TOURET B – MAGNETTE JM – ROYER D -

Absent : KESSE P –

Secrétaire de séance : Monsieur Christophe TE DUNNE

Secrétaire de mairie : Madame Nadine PUGET

La séance est ouverte à 18 h 00

 

 

1 – Modification de l’ordre du jour

-          Contrats de maintenance STEP

-          CSS SFTR

 

 

2 – Vote des budgets primitifs 2013 et des taxes 2013

 

 

BUDGET COMMUNAL

Fonctionnement

Total des dépenses = total des recettes = 2 226 806.52 €

Investissement

Total des dépenses = total des recettes = 1 730 407.01 €

Pour : 13   Contre : 0  Abstention : 1

Vote des taxes

Le conseil municipal décide à l’unanimité de ne pas modifier les taux des taxes qui se décomposent comme suit :

-          Taxe d’habitation  : 14.29 %

-          Foncier bâti          : 13.33 %

-          Foncier non bâti    : 14.60 %

-          CFE                       : 20.04 %

 

BUDGET EAU

Fonctionnement

Total des dépenses = total des recettes = 216 512.53 €

Investissement

Total des dépenses = total des recettes = 401 904.51€

Pour : 14

 

BUDGET ASSAINISSEMENT

Fonctionnement

Total des dépenses = total des recettes = 843 672.00 €

Investissement

Total des dépenses = total des recettes = 1 604 438.38 €

Pour : 14

 

BUDGET FORET

Fonctionnement

Total des dépenses = total des recettes = 84 196.54 €

Investissement

Total des dépenses = total des recettes = 343 096.56 €

 

 

3 – Mémorandum d’entente NOVACARB

Monsieur le Maire rappelle le projet de Mémorandum d’entente avec NOVACARB. Mémorandum dont chaque membre du conseil municipal a été destinataire le 4 avril, puis qui a été discuté en réunion de travail le 10 avril.

Son objet est de fixer le cadre des discussions et d’exposer les principales conditions pour parvenir à la rédaction d’une nouvelle convention entre les parties.

Monsieur le Maire a contacté un avocat chargé d’examiner la conformité du Mémorandum : il l’est.

M. Royer donne lecture des raisons pour lesquelles il votera contre. Raisons déjà prises en compte lors du débat du 10 avril :

« considérant que les prix observés sur le marché régional sont sans commune mesure avec les prix énoncés dans le contrat

considérant que les carrières de la région parisienne arrivent en fin de production alors que la demande en matériaux reste très présente

considérant que le site de Bure va être un nouveau consommateur local très important,

et considérant que l’ouverture de nouvelles carrières devient impossible au vu des contraintes qui y sont associées,

je demande la révision à la hausse des prix du présent contrat et je vote contre le projet proposé. »

Le sujet ayant été discuté en réunion de travail et personne d’autre ne voyant de nécessité à ouvrir un nouveau débat, le maire propose de voter pour qu’il soit autorisé à signer le Mémorandum.

Contre : 1 (ROYER D)                Abstention : 1 (COMPAIN F)                Pour : 12

Le conseil municipal autorise le Maire à signer le Mémorandum et à poursuivre les négociations avec NOVACARB pour l’établissement final d’une convention et à poursuivre les négociations avec NOVACARB pour l’établissement final d’une convention.

 

4 – Subventions naissances

Le conseil municipal, à l’unanimité décide l’octroi d’une subvention de 50 € à chaque nouveau né :

-          TIRLICIEN Mia

-          MAURY Océane

-          ACHARD Jules

-          CHARTON GURLING Sacha

 

 

5 – Contrat mesures autosurveillance STEP

Le conseil municipal, à l’unanimité, autorise le maire à signer un contrat de mesures d’autosurveillance de la STEP avec IRH.

 

6 – Contrat maintenance matériel STEP et poste de relevage

Le conseil municipal, à l’unanimité, autorise le maire à signer un contrat de maintenance du matériel de la STEP et du poste de relevage.

 

7 – CSS – SFTR

Le conseil municipal désigne les membres suivants, pour représenter la commune lors des Commissions de Suivi du Site de SFTR :

-          Armand PAGLIARI

-          Jean-Marie BECK

-          Jean-Marc MAGNETTE

-          Florent COMPAIN

-          Jean-Pierre MAZZIER

 

8 – Informations diverses

-          Encaissement d’un chèque de 1 € (vente à l’euro symbolique du terrain de l’Angonne à l’OPH)

-          Encaissement d’un chèque de 1 047.81 € (fuite d’eau à l’école maternelle par l’entreprise MONTI)

-          Le maire rappelle que le dossier du SCOT 54 est visible en mairie et qu’une délibération doit être prise prochainement

Repost 0
Published by Pagliari - dans Conseil Municipal
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens