Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 09:49

Ci-dessous le contenu du feuillet qui sera distribué demain aux usagers de l'école maternelle.

 

Madame, Monsieur,

 

Une signalétique a été posée au voisinage de l’école maternelle. Elle est à respecter, sinon à quoi servirait-elle ?

 

                                   Quelques rappels donc pour une meilleure accessibilité à l’école maternelle et une sécurité accrue :

 

  • Le voisinage de l’école est une zone limitée à 30 km/h.

 

  • La place devant l’école maternelle n’est pas un parking tant que le bus scolaire n'est pas passé. Elle est une aire de retournement pour le bus qui doit pour des raisons évidentes de sécurité effectuer son demi-tour sans aucune marche arrière.
  • Une interdiction de stationner a été matérialisée au sol.
  • Des bandes blanches au sol indiquent aussi une interdiction de stationner pour ne pas gêner la manœuvre du bus.

 

  • Divers emplacements de stationnement ont été matérialisés : devant l’entrée de l’école (7 places) et le long de la cour (7places). Les parkings visiteurs à l’intérieur du lotissement sont également à votre disposition (18 places). Le temps d’accueil à l’école doit surtout permettre une arrivée échelonnée des voitures, un quart d’heure tout au plus.

 

  • Tant que le bus n’est pas passé, vous devez absolument respecter les règles de non stationnement sur l’aire de retournement.

 

  • Lorsque le bus est passé, et l’an prochain à 11 h 30 et 13 h 30, la règle peut être assouplie mais avec un stationnement de bon sens qui ne gêne personne.

 

  • J’ai fait réaliser le passage piéton depuis la rue de l’Angonne jusqu’à l’école de manière à avoir une alternative aux allers – retours piétons sur l’avenue du Général de Gaulle : le chemin par la peupleraie est plus agréable, plus sécuritaire et il est aussi une alternative à l’usage de la voiture.

 

                                   Je compte sur votre compréhension et vous remercie de votre coopération pour que ces quarts d’heure de dépose ou reprise des enfants se fassent en toute sérénité et sécurité.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Stationnement
commenter cet article
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 08:44

Si vous êtes nés entre 1935 et 1960, le diaporama joint ravivera quelques souvenirs. Pour les autres, ils mesureront l'évolution de la société.

 

Faut-il regretter cette époque ? Oui et non. Non pour l'inconfort. Oui pour l'état d'esprit. Mais le monde se construit avec son temps sans pour autant méconnaitre les décennies qui précèdent. Parfois une comparaison avec le passé peut vous dire quelle chance vous avez de vivre aujourd'hui mais aussi de voir les dérives du monde actuel.

Les images en noir et blancs ont une autre saveur. La vie entre 1935 et 1960.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Histoire
commenter cet article
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 08:01

Des bruits sourds hier soir vers 11h ont attiré mon attention et celle de mon épouse. Elle a ouvert une fenêtre, aperçu deux individus au bas des escaliers de mon voisin absent. Elle leur a demandé ce qu'ils faisaient. Ils ont alors détalé comme des lièvres vers le lotissement des Jardins.

 

Lorsque je suis descendu voir, l'enclume que mon voisin avait installé en décoration en haut de ses escaliers était en bas de ceux-ci. Une belle enclume à bouts pointus pesant entre 100 et 150 kg. C'est le bruit de chute d'un escalier à l'autre, sourd et régulier, qui nous ont alertés. Son poids devait  protéger l'enclume de toute tentative de vol. Mais rien n'arrête deux jeunes gens vigoureux à la recherche de trois sous en revendant au prix de la ferraille. La nuit et leur rapidité à détaler n'ont pas permis de les reconnaitre ou d'en faire une description précise.

 

Aucune trace de ces individus qui devaient avoir un complice en attente dans un véhicule pour charger la lourde enclume. Le tour du village que j'ai fait n'a rien donné. Ils ont dû très vite quitter le village. Les gendarmes avaient été avertis.

 

Moralité. Ne laissez rien en bonne vue. Soyez vigilants.

 

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans incivilités
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 18:17

En réalité, ils sont nombreux. Fruits du hasard de la taille des tilleuls de l'avenue, il suffit d'un peu d'imagination pour repérer ces monstres.

 

Une promenade s'impose. Attention, ils risquent de vite disparaitre. Les ramures leur poussent sur la tête. Une sorte de chevelure qui les cachera à vos yeux.

 

Un monstre sur l'Avenue De Gaulle
Repost 0
Published by Pagliari Armand
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 18:05

Une grosse interdiction de stationner a été peinte sur l'aire de retournement du bus scolaire. Deux nouvelles places de parking ont été matérialisées et des zebras d'interdiction de stationner ont été peints en blanc.

 

Cela sera-t-il suffisant pour laisser l'aire de retournement à disposition de la manoeuvre du bus scolaire ? C'est une nécessité de sécurité.

 

Signalétique en place aux abords de la maternelle
Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans sécurité
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 17:57

En dépit du temps, il y avait du monde à la halte fluviale. Une pénichette était à quai depuis plusieurs jours. Ses occupants ont sans doute trouvé les lieux suffisamment acueillants pour lancer des invitations pour se retrouver autour d'une bonne table.

 

Pique nique à la halte fluviale
Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Animation
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 17:41

Voilà ce que l'on peut voir en ce 1er mai. Une voiture sur le bas-côté, bien mal en point. Sans doute un défaut de priorité au niveau de la Grande Rue et de la Rue du Puits. Faut-il rappeler que la priorité à droite est une des règles de base du permis de conduire ? Et qu'en principe, il n'est pas nécessaire de poser un panneau de priorité ?

 

Il est vrai qu'à Pagny, il y a de nombreuses priorités à droite : sept en venant de Troussey sur la Grande Rue et quatre sur l'Avenue du Général De Gaulle.

Un gros boum
Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Accident
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 19:24

Régulièrement le service de ramassage des ordures ménagères par l’intermédiaire de la Codecom qui en a la compétence nous fait part de ses difficultés à circuler dans certaines rues du village du fait du stationnement de voitures dans ces rues étroites (rue Jean, rue de Charleville, rue du Puits, rue du Puisoir). Une seule voiture suffit à bloquer une rue.

 

Il y a donc deux solutions : soit les riverains concernés font l’effort de ne pas se garer dans la rue pour laisser le passage libre au camion, soit le ramassage des ordures ménagères est supprimé devant chaque maison et obligera les riverains à venir déposer leurs sacs d’ordures à l’une des extrémités de la rue. Et une troisième solution qui serait d’interdire totalement le stationnement dans ces rues.

 

Un peu de compréhension et tout se passera pour le mieux. Merci.

 

Repost 0
Published by Pagliari Armand
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 18:16

La décision avait été prise à l'unanimité en Conseil Municipal. Les travaux viennent de commencer.

 

La fontaine va être supprimée. Outre le niveau sonore de la pompe qui dérangeait les riverains, la fontaine était une gêne pour manoeuvrer.

 

Une partie des pavés blanchis par le calcaire de l'eau sera enlevée et toute la partie centrale de la place sera pavée.

 

Les cuvettes qui s'étaient formées par tassement du sol seront aplanies mais il parait que ce ne sera pas facile, le rehaussement du pavage risquerait de créer d'autres cuvettes au voisinage.

 

Les accès à la place seront élargis. Bien des véhicules avaient du mal pour passer et certains avaient subi quelques dégâts. On en profitera pour rétablir le même aspect visuel sur les deux entrées.

 

Le massif entre les deux accès sera par conséquent réduit. Nous y placerons un affichage électronique.

 

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Travaux
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 18:09

Les affouagistes sont de plus en plus nombreux : presqu’une centaine cette année. Normalement chaque affouagiste doit stocker le bois coupé chez lui. Ce qui n’est pas possible pour tout le monde. La commune a bien voulu aider en fournissant ou créant des aires de stockage sur l’emprise communale, à titre gratuit.

 

La nécessité de stocker son bois pour avoir une avance sur plusieurs années et le nombre accru d’affouagistes font que l’on arrive à saturation des emplacements actuels. Tant qu’il y avait de la place, aucun problème.

 

Aujourd’hui, il nous faut rationnaliser les emplacements existants avant d’en créer d’autres et éviter les abus constatés :

  • Certains ont beaucoup de place alors que d’autres en manquent.
  • Quelques-uns se sont installés ou étendus sans même demander d’autorisation à la commune ou ont « cédé » leur emplacement à un « ami ». D’où de nombreux tas de bois anonymes.
  • D’autres stockent du bois depuis plusieurs années et prennent une place mais ne le brûlent pas.
  • Certains pensent que c’est un droit d’avoir un emplacement et préfèrent stoker sur le territoire communal alors qu’ils ont de la place chez eux.
  • On constate des empilements sur un mètre de haut à peine, d’où beaucoup de place perdue.

 

Quelques règles s’imposent  pour qu’un maximum de personnes bénéficie d’un lieu de stockage :

  • Personne ne doit stocker son bois sur le territoire communal sans en avoir fait la demande à la mairie et/ou vérifié qu’il n’est pas sur une parcelle privée.
  • Bien que nous en ayons une idée assez précise, les personnes qui stockent sur le sol communal doivent se faire connaître en mairie et apposer une pancarte à leur nom sur leurs tas de bois. Vous avez un mois pour le faire. Nous vérifierons.
  • Sinon, les tas de bois anonymes reviendront à la commune qui redistribuera aux personnes qui en ont besoin (personnes âgées ou en précarité énergétique).
  • Stockez le maximum chez vous ou sur un terrain vous appartenant ou en demandant ou louant de la place à un particulier. Avant de demander une part de bois, posez-vous la question du stockage.
  • Pour ceux qui n’ont vraiment pas de la place, prévoir un maximum de stockage de roulement de quatre ans sur un emplacement communal, pas plus.
  • Stocker en hauteur fait gagner de la place.

 

Les emplacements de stockage communaux sont un avantage et un service qui doivent profiter à tous avec bon sens et compréhension. Soyez coopératifs.

 

 

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Forêt
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens