Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 15:44

 

L’ensemble du territoire national est placé en état d’urgence sanitaire.

Le département de la Meuse se voit donc appliquer des mesures restrictives, dès ce samedi, même s’il n’est pas concerné par le couvre-feu mis en place dans la région Ile-de-France ainsi que dans les métropoles de Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne et Rouen.

Interdiction des rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans lieu ouvert au public

Les rassemblements, réunions ou activité mettant en présence de manière simultanée plus de 6 personnes sont interdits sauf exceptions qui feront l’objet de précisions ultérieures.

Interdiction des événements festifs dans les salles des fêtes, les salles polyvalentes ou tout établissement recevant du public (ERP)

    • Tous les événements festifs ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue comme les mariages, les anniversaires ou les soirées étudiantes qui se tiennent dans les établissements de type L (salles des fêtes ou polyvalentes, etc.) ou tout autre établissement recevant du public (ERP) sont interdits.

Ces événements festifs liés aux cérémonies de mariage déjà programmées pour ce week-end seront tolérés.

    • En revanche, les rassemblements, réunions ou activités au sein de ces ERP et au cours desquels le port du masque est assuré de manière continue restent possibles. Une distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes et le port du masque sont obligatoires.

Il s’agit par exemple des réunions de travail des élus, des réunions associatives, etc. Dans ce cas, cela implique l’interdiction des repas, des cocktails ou de toute autre activité qui nécessiterait le retrait du masque.


Renforcement de la distanciation sociale dans les établissements recevant du public (ERP)

    • Dans les établissements recevant du public avec espaces debout et circulants (les centres commerciaux, les musées, les foires et les salons, etc.) : le nombre de personnes est limité sur la base d’une règle d’une surface de 4m2 par personne.

    • Dans les établissements recevant du public avec places assises :

– s’il s’agit d’un ERP clos (salles de conférences, de réunions, salles de spectacles, de cinémas ou à usage multiple, dans les chapiteaux, les tentes et structures, etc.) : un siège libre doit être gardé entre deux personnes ou un groupe de 6 personnes issues de la même famille ou d’un groupe d’amis, avec jauge de 5 000 personnes maximum.

Attention : ces ERP ne peuvent accueillir des événements festifs.

– s’il s’agit d’un ERP de plein air (stades, etc.) : un siège libre doit être gardé entre deux personnes ou un groupe de 6 personnes issues de la même famille ou d’un groupe d’amis, avec jauge de 5 000 personnes maximum.

Renforcement du protocole sanitaire dans les débits de boissons et les restaurants

Dans les débits de boissons et les restaurants, l’accueil du public est possible sous réserve d’un protocole sanitaire strict : distance d’un mètre entre les chaises de tables différentes, 6 personnes maximum par table, cahier de rappel, etc.

Pascale TRIMBACH
Préfète de la Meuse

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 09:18

Suite au message de M. Jannot, un retour du Docteur Jouanneau de la maison de santé de Void :

 

 

Je me permettrais d’apporter le point de vue des Professionnels de Santé  de la Maison de Santé de Void Vacon.

 

La situation est rassurante et stable depuis plusieurs semaines, nous voyons quelques cas suspects  - qui se confondent avec la pathologie saisonnière - , demandons de rares tests, dont quelques rares reviennent positifs ( moins de 10 sur notre établissement en 1 mois)

Ces cas positifs sont tous bénins, nous conseillons l’isolement d’une semaine en renforçant les mesures barrières.

 

Nous n’avons rencontré aucun cas sérieux avec atteinte respiratoire nécessitant une hospitalisation. Question de la mutation du virus devenu moins pathogène ?

 

La rentrée scolaire nous a apporté son lot de pathologies ORL banales que nous avons pu gérer au mieux sans affolement ni psychose, bien suivis par les enseignants sur notre secteur.

 

Le cluster de l’Hopital de Toul est désormais réglé, la situation hospitalière reste des plus favorables.

 

Tout le monde a la Maison de Santé porte son masque, nous nous efforçons d’appliquer  au mieux les mesures barrières au quotidien.

Partager cet article

Repost0
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 20:02

 

Cérémonie très discrète au Monument aux Morts. Maire, adjoints et conseiller délégué pour le dépôt d'une gerbe en toute simplicité. L'essentiel était de marquer l'évènement.

 

Malheureusement, la situation sanitaire incitait à la prudence et reste toujours d'actualité. L'usage du masque va devenir obligatoire dans bien des cas.

 

Partager cet article

Repost0
17 mai 2020 7 17 /05 /mai /2020 09:22

 

Un certain nombre de personnes n'avait pas demandé de masques. Nous avons eu juste ce qu'il fallait pour répondre aux premières demandes, 1500 masques.

 

Le reliquat des masques commandés nous parviendra mardi prochain et seront distribués aux retardataires dans leur boite aux lettres.

Partager cet article

Repost0
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 20:22

 

Le maire est allé récupérer les masques commandés par l'intermédiaire de la codecom à Void mardi après-midi. Dès son retour, une équipe de nouveaux élus a conditionné les 1500 masques par enveloppe de deux à destination des adultes et adolescents de plus de 12 ans. Ces masques sont prévus pour au moins 30 lavages. Pour les enfants de moins de 12ans, les masques avaient été fabriqués par des bénévoles locaux et étaient déjà préparés pour distribution.

 

Le travail ayant été rondement mené, la distribution a débuté dans la foulée, grâce l'aide précieuse du secrétariat qui a préparé la liste des rues en notant à chaque adresse le nombre de masques demandés en fonction de la composition de la famille.

Sur les six zones définies sur le village, il ne restait que deux zones à distribuer le mercredi.

 

Nous avions prévu 1500 masques pour une première distribution et avons eu 1496 demandes. Un second arrivage de masques est attendu la semaine prochaine pour ceux qui n'avaient pas encore déposé leur demande en mairie.

 

Des masques pour les habitants

Partager cet article

Repost0
10 mai 2020 7 10 /05 /mai /2020 08:37

 

Réouverture pour les GS, CP et CM2 à partir de jeudi 14 mai.

 

Les mesures ont été prises entre les différents intervenants pour assurer un maximum de sécurité. Arrivée et départ des élèves. Transports scolaires. Périscolaire du matin, midi et soir. Cantine. Mercredis récréatifs. Consignes à l’intérieur des écoles. Tout a été passé en revue pour une bonne gestion du retour à l’école. Les parents sont bien évidemment informés en priorité.

 

Une dernière vérification du système mis en place sera réalisée ce lundi en présence de: 

- la Direction de l'école

- un ou deux délégués de parents d'élèves de l'école concernée

- le Maire de la commune

- Mme POIRSON, Vice-Présidente de la CC CVV

- un membre du CHSCT de la CC CVV

- un assistant de prévention de la CC CVV

- la Directrice/Référente des services périscolaires du site concerné

- les agents de la CC CVV qui interviennent dans l'école concernée  (ATSEM, périscolaire, entretien)

- un des responsable des services techniques de la CC CVV.

 

Seront également présents Monsieur LECLERC, Madame COLLOT et Mme DORIAC, DGS de la CC CVV.

 

Partager cet article

Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 07:14

 

La codecom a reçu 31 000 masques sur les 50 000 commandés, le reste arrivant la semaine prochaine. Il n'y en a donc pas pour tout le monde et comme tout le monde veut des masques, cela coince et comme souvent à la codecom, c'est chacun pour sa pomme (cela rime). Certains ont même exigé d'avoir les 3 masques par personne d'un coup.

 

Le président de la codecom a donc demandé de donner le chiffre exact au-dessus de 12 ans.

 

Nous avions compté distribuer à partir de 11 ans. Cela ne fera pas une grosse différence. Nos besoins s'élèvent à 1 800 masques sur les 2 000 commandés. Nous avons pour l'heure reçu près de 1 500 demandes de masques.

 

Quelles solutions ?

 

- le recomptage permet de distribuer 2 masques à chacun. Difficile à croire.

- on distribue un masque à chacun, mais cela fait faire une double distribution et donc un double conditionnement des masques. Et donc double travail surtout pour les gros villages.

- attendre une semaine de plus et avoir les 2 masques chacun à toute la population. Mais je me doute des remarques acerbes que feront certains.

- distribuer ce qui nous sera attribué à une partie du village, mais laquelle ? Celle non distribuée pouvant émettre un sentiment d'injustice, voir de jalousie mal placée. Faire une sélection des prioritaires serait compliqué à gérer.

 

 

Partager cet article

Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 15:31

Les mesures prises pour l''école. Partie 2

Réouverture des services périscolaires (2)
Réouverture des services périscolaires (2)
Réouverture des services périscolaires (2)
Réouverture des services périscolaires (2)

Partager cet article

Repost0
7 mai 2020 4 07 /05 /mai /2020 14:47

Les mesures prises pour la rentrée scolaire.

Transport scolaire
Transport scolaire

Partager cet article

Repost0
2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 13:02

 

 

Le 29 avril, Édouard Philippe a présenté et soumis au vote de l’Assemblée Nationale le plan de déconfinement. Le gouvernement maintient la date du 11 mai, mais émet une réserve. Les indicateurs sanitaires devront être réunis à date.

De nombreuses dispositions du plan de déconfinement sont laissées à la charge des collectivités pour leur organisation. C’est pourquoi dès aujourd’hui un dialogue va s’engager entre les représentants des associations d’élus et le gouvernement.

Alors quels sont les actions à mettre en place dans les territoires ? Qu’est-ce qui attend les collectivités à partir du 11 mai ? 

 

Quels sont les enjeux prioritaires du plan de déconfinement ?

Le gouvernement a déroulé devant l’Assemblée Nationale les principaux enjeux du plan de déconfinement. Ceux-ci sont largement rattachés aux compétences des collectivités locales. Il s’agit de : l’école, des entreprises, des commerces, des transports et de la vie sociale.

 

Un déconfinement par territoire

Le gouvernement fait le choix d’adapter son plan de déconfinement en fonction des situations locales.

Ainsi, trois ensembles de critères permettent d’identifier les départements où le déconfinement doit prendre une forme plus stricte :

– Soit que le taux de cas nouveaux dans la population sur une période de 7 jours, reste élevé, ce qui montrerait que la circulation du virus reste active ;

– Si les capacités hospitalières régionales en réanimation restent tendues ;

– Et enfin en fonction du système local de tests et de détection des cas contacts ne soit pas suffisamment prêt ;

 

Ces indicateurs seront cristallisés le 7 mai, afin de déterminer quels départements basculent le 11 mai en catégorie « rouge» ou « vert ».

A compter de jeudi, le directeur général de la santé présentera tous les soirs la carte avec ces résultats, département par département.

Cette carte guidera ainsi chaque département dans la préparation du 11 mai, en rappelant l’objectif d’un confinement strict, pour faire baisser la circulation du virus, mais aussi le besoin de remettre sur pied le système hospitalier et de mettre en place un système de tests et de détection des cas contacts efficaces.

 

Protection de la population : quid des masques ?

L’État annonce qu’il soutiendra financièrement les collectivités locales à compter de ce jour pour l’achat des masques grand public. Comment ? Par une prise en charge de 50% du coût des masques dans la limite d’un prix de référence.

L’État et les collectivités locales assureront la protection de leurs personnels, en particulier ceux qui sont en contact avec le public. Les préfets disposeront d’une enveloppe locale pour soutenir, avec les départements et les régions, les plus petites collectivités. Les personnels de l’éducation et les élèves des collèges recevront également des masques.

Enfin, les préfets disposeront d’une enveloppe hebdomadaire de 5 millions de masques lavables. Ceux-ci seront distribués aux plus précaires, avec l’appui des maires et des conseils départementaux, via les CCAS et les acteurs associatifs.

Le port du masque sera obligatoire dans tous les transports publics.

 

La question des personnes placées à l’isolement

Il reviendra aux préfets et aux collectivités territoriales de définir ensemble, avec les acteurs associatifs, les professionnels de santé, les acteurs de la prise en charge à domicile, le plan d’accompagnement des personnes placées à l’isolement.

La personne testée positive pourra soit s’isoler chez elle, ce qui entraînera le confinement de tout le foyer pendant 14 jours, ou bien de s’isoler dans un lieu mis à sa disposition, notamment dans des hôtels réquisitionnés.

 

La réouverture des crèches et des écoles

La règle fixée : réouverture très progressive des maternelles et de l’école élémentaire à compter du 11 mai, partout sur le territoire, et sur la base du volontariat.

Puis à compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, réouverture des collèges, en commençant par la 6ème et la 5ème.

Fin mai, le gouvernement décidera si oui ou non les lycées peuvent rouvrir. Priorité est donnée aux lycées professionnels début juin.

Les classes rouvriront dans des conditions sanitaires strictes :

– Pas plus de 15 élèves par classe ;

– Une vie scolaire organisée autour du respect des règles barrière, de mesures d’hygiènes strictes et de la distribution de gels hydro alcooliques.

– Tous les enseignants et encadrants des établissements scolaires recevront des masques qu’ils devront porter quand ils ne pourront respecter les règles de distanciation.

– Une exigence importante pour les collectivités : les salles de classe et parties communes devront être nettoyées plusieurs fois par jour.

 

Et les masques pour les enfants ?

– Le port du masque est prohibé en maternelle

– Il n’est pas recommandé, compte tenu des risques de mauvais usage, à l’école élémentaire

– Enfin, des masques seront fournis aux collégiens qui peuvent en porter et qui n’auraient pas réussi à s’en procurer.

Les enfants devront pouvoir suivre une scolarité :  

– soit au sein de leur établissement scolaire, dans la limite maximale de 15 élèves par classe.

– ou chez eux, avec un enseignement à distance qui restera gratuit bien évidemment ;

– autre option : en étude (si les locaux scolaires le permettent) ou dans des locaux périscolaires mis à disposition par les collectivités territoriales, pour des activités de sport, santé, culture ou civisme.

Les bus scolaires circuleront à moitié-vide, avec obligation de port du masque pour les collégiens et les chauffeurs.

 

Les crèches rouvertes

Pour les crèches, l’accueil par groupes de 10 enfants maximum sera possible. Avec la possibilité d’accueillir plusieurs groupes de 10 enfants si l’espace le permet et si les conditions sont réunies pour qu’ils ne se croisent pas.

Le port du masque grand public sera obligatoire pour les professionnels de la petite enfance. Et il n’y aura pas de port du masque pour les enfants de moins de 3 ans.

 

La vie sociale du territoire

Les parcs et jardins ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active.

Tandis que les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin.

S’agissant des activités culturelles, les médiathèques, les bibliothèques et petits musées, si importants pour la vie culturelle de nos territoires, pourront rouvrir leurs portes dès le 11 mai.

Pour ce qui est des salles des fêtes et salles polyvalentes, elles resteront fermées, jusqu’au 1er juin.

Enfin, les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens