Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2019 4 11 /07 /juillet /2019 20:29

 

Le passage du Tour a nécessité quelques travaux de réparation de la chaussée du chemin communal entre Troussey et Pagny. Quelques nids de poules que la préfecture nous a demandé de boucher sous peine de devoir déclarer cette portion comme dangereuse.

 

L'entreprise de Dominique Muller, très réactive, est venue faire le travail. Des découpes de chaussée autour de chaque nid de poules, l'enlèvement des morceaux de macadam et enfin de l'enrobé à chaud pour combler les rectangles creusés sur la route.

 

Environ 3,7 tonnes d'enrobé ont été utilisés.

 

Des cônes de sécurité avaient été disposés pour prévenir des lieux refaits et empêcher de rouler trop rapidement sur l'enrobé qui devait durcir.

 

Hélas, il faut constater que la nature humaine a encore de gros progrès à faire. Tous les cônes ont été volés...

Partager cet article

Repost0
9 juin 2019 7 09 /06 /juin /2019 16:57
Quelques photos de la halte fluviale
Quelques photos de la halte fluviale
Quelques photos de la halte fluviale
Quelques photos de la halte fluviale
Quelques photos de la halte fluviale

 

Les abords de la halte fluviale sont entretenus par nos employés communaux.

Partager cet article

Repost0
5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 14:22

 

Même séance du 30 janvier 1960 où le maire communique à l'assemblée la demande formulée par Mme la Directrice de l’École de Pagny-Centre relative au remplacement des bancs et tables qui meublent la classe de fin d'études, lesquels sont en usage depuis plus de 100 ans et sont en très mauvais état.

 

Une durée qui fait rêver.

 

Le Coneil délibérera pour le renouvellement des bancs et tables.

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2019 2 29 /01 /janvier /2019 18:13

 

Question écrite n° 20999 de M. François Grosdidier (Moselle - Les Républicains) publiée dans le JO Sénat du 31/03/2016 - page 1250

Rappelle la question 18553

M. François Grosdidier rappelle à Mme la ministre de la fonction publique les termes de sa question n°18553 posée le 29/10/2015 sous le titre : " Responsabilité des riverains et de la commune en cas d'accident par défaut de déneigement d'un trottoir ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour.

Transmise au Ministère de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriale
 

Réponse du Ministère de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales publiée dans le JO Sénat du 04/05/2017 - page 1583

Le déneigement des voies de circulation publique, dont les trottoirs, s'inscrit dans le cadre des pouvoirs de police du maire. L'article L. 2212-2 du code général des collectivités territoriales (CGCT) prévoit, en effet, qu'il appartient à la police municipale d'assurer la sûreté et la commodité du passage dans les rues, les quais, les places et les voies publiques. Sur le fondement de ces dispositions, le Conseil d'État a ainsi reconnu au maire le pouvoir de prescrire aux riverains des voies publiques de balayer les trottoirs situés devant leur habitation, y compris leur déneigement (CE, 15 octobre 1980, Garnotel). La violation des interdictions ou le manquement aux obligations édictées par les arrêtés de police du maire, sont punis de l'amende prévue pour les contraventions de la 1ère classe, conformément aux dispositions de l'article R. 610-5 du code pénal. Le juge judiciaire a également considéré qu'en l'absence d'arrêté municipal, les riverains ne sont pas dégagés de toute responsabilité civile. En cas d'accident, le juge apprécie, sur le terrain de la responsabilité civile, les précautions qu'il incombe au riverain de prendre. La Cour de cassation a ainsi estimé qu'en cas de négligence avérée de la part du riverain, ce dernier commet une faute qui engage sa responsabilité sur le fondement des articles 1240 et 1241 du code civil (Cour de cassation, chambre civile 2, 19 juin 1980, Jeannot, n°  78-16360). 

 

L'arrêté a été pris il y a longtemps et il est toujours en vigueur.

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2018 7 02 /12 /décembre /2018 11:06

 

Les escaliers donnant sur le parc de la mairie ont subi l'outrage des ans et du temps. Certaines marches devenaient dangereuses, en particulier avec les nez de marche cassés où l'on pouvait trébucher et tomber.

 

La volée d'escalier a donc été remise à neuf. Du plus bel effet vu de loin. Malheureusement, il y a eu malfaçon. Les dalles des escaliers n'étaient pas du même bain, d'où des teintes différentes trop visibles, et des rainurages des nez de marche qui ne se correspondaient pas.

 

L'entreprise et le fournisseur ont été invités à constater. Le travail sera entièrement repris ... au printemps et à leur frais.

 

Une rampe centrale sera installée pour des raisons de sécurité et d'aide.

Les nouveaux escaliers et les anciens
Les nouveaux escaliers et les anciens

Les nouveaux escaliers et les anciens

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 09:22

Le Département s'inquiète de la situation pluviométrique inquiétante en Lorraine.

 

En effet, sur le 2nd semestre 2016, les quantités de pluies ont été inférieures d'environ 45% par rapport à la normale. Ce déficit a même atteint 90% pour le mois de décembre où moins de 10 mm d'eau sont tombés contre près de 70 à 80 mm en moyenne.

 

Si cette situation pluviométrique devait se poursuivre dans les mois à venir, la productivité de nombreuses ressources en eau du département de la Meuse en serait affectée, ce qui pourrait entraîner des coupures d'eau aux usagers. Certaines collectivités constatent déjà des baisses importantes de production, notamment celles alimentées par des sources.

 

En principe, à Pagny sur Meuse, nous ne devrions pas être fortement impactés. Lors des périodes de sécheresse, nous avons pu constater sur le point de captage que l'eau était présente et proche de la surface à 2 m de profondeur.

 

Il est toutefois possible de limiter les risques encourus en améliorant l'efficacité des réseaux de distribution. Ceci peut notamment se traduire par des campagnes de recherche de fuites afin d'améliorer le rendement des réseaux. Ce que nous faisons de temps à autre. Nous sommes équipés avec un appareillage de recherche de fuite et les châteaux d'eau sont surveillés pour repérer les consommations inhabituelles.

 

C'est ainsi que nous avons repéré une grosse fuite (150 m3 jour) à l'entrée du village qui doit être traitée aujourd'hui même.

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 16:56

Haies et massifs ont été taillés. Plaisant à voir.

Vue sur la mairie

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 02:00

Je me suis octroyé quelques jours de vacances (enfin pas tout à fait puisque je pars toujours avec quelques dossiers en cours) et là où je passe, j’observe l’état des caniveaux et de la végétation qui y pousse. Je pense que s’il y avait un concours de propreté des caniveaux, Pagny sur Meuse obtiendrait sans difficulté un prix.

 

Je suis à peine à 2 heures de route de Pagny près d’un plan d’eau. Devant le camping passe une route avec trottoir et caniveau d’un seul côté. Des herbes folles en quantité, hautes ou basses, sur des dizaines de mètres. Incroyable que dans cette zone touristique (la plage est noire de monde et il y a plusieurs centaines de mètres de parking), on puisse laisser les caniveaux dans un tel état.

 

Le département du lieu a engagé des travaux de voirie : une émulsion de goudron recouverte de petits cailloux rosés. Rien d’extraordinaire, me direz-vous, sauf que dans la même journée, de très nombreux kilomètres ont été couverts dans ce village et sur les routes voisines, une efficacité à son honneur, mais au détriment d’une manière de faire qui m’a …. surpris.

 

L’émulsion de goudron liquide a bien sûr été répandue sur la chaussée, mais aussi dans le caniveau ou plus exactement sur les herbes du caniveau. Puis les petits graviers jusqu’au bord du trottoir.

 

Résultat : une jolie chaussée, mais un bord de trottoir où l’herbe reste visible et intacte ou recouverte de cette émulsion donnant une mauvaise image.

 

Mais je suis peut-être mauvaise langue. Cela ne restera peut-être pas à l’état d’abandon. L’émulsion versée était très chaude. Les services de la voirie comptent peut-être sur le choc thermique pour faire crever cette végétation. Je n’y crois pas beaucoup.

 

A part cet épisode, c’est un bel endroit. Il fait beau, il fait très chaud (jusqu’à 37°). Je suis bien, sous un chêne, avec mon ordinateur à préparer les semaines à venir et joignable à tout moment.

 

PS : Je suis de retour depuis quelques jours déjà.

On a oublier d'arracher les mauvaises herbes avant de verser l'émulsion de goudron liquide jusqu'à la bordure du trottoir. Certaines herbes sont noires de  goudron, d'autres sont restées bien vertes.
On a oublier d'arracher les mauvaises herbes avant de verser l'émulsion de goudron liquide jusqu'à la bordure du trottoir. Certaines herbes sont noires de  goudron, d'autres sont restées bien vertes.

On a oublier d'arracher les mauvaises herbes avant de verser l'émulsion de goudron liquide jusqu'à la bordure du trottoir. Certaines herbes sont noires de goudron, d'autres sont restées bien vertes.

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 11:16

Le parc situé derrière la salle des sports est tondu régulièrement mais la végétation arbustive avait besoin d'une taille sévère. Arbres, arbustes, haies ont été taillés courts, les plates bandes ont été nettoyées des mauvaises herbes. Nos employés y ont passé pas loin d'une semaine fin septembre, le parc est grand et les plantations importantes. Plusieurs camions ont été nécessaires pour évacuer les branchages coupés. Mais le résultat est là.

Le parc derrière la salle des sports

Le parc derrière la salle des sports

Le sous bois près du quartier de l'Angonne a eu droit aussi à un entretien en profondeur. Ce qui lui donne un aspect des plus agréables avec la table de pique-nique qui y a été disposée il y a quelques mois.

 

De nombreux bulbes y ont été plantés. Le résultat sera visible au printemps. D'autres ont été plantés sur l'avenue du Général De Gaulle et à la chapelle de Massey.

Gros chantiers pour les employés communaux

Partager cet article

Repost0
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 16:56

P1050966.JPGLes massifs floraux de l'Avenue du Général De Gaulle sont en cours de rénovation, du moins leur entourage. Leur périmètre avait été délimité par des piquets de bois qui ont mal vieilli. Ils seront remplacés par un muret de pierre d'un bien meilleur aspect.

 

Ce sont les Compagnons du Chemin de Vie, entreprise de réinsertion, qui ont été chargés du travail. Les fondations sont faites. Il reste à empiler les pierres entreposées à proximité.

 

Certains d'entre vous auront sans doute remarqué des taches colorées dans l'herbe. Ce sont des crocus, des jaunes et des mauves, qui ont percé en cette fin d'hiver. Les employés communaux avaient plantés les oigons à l'automne.

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens