Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 14:25

Hier vers 19h, constatation d'un pylône électrique au sol sur le parking à l'entrée du village près du distributeur de pain.

 

C'est la deuxième fois que ce pylône est bousculé, très certainement par un poids lourd faisant une manoeuvre. Evidemment  l'auteur est parti sans laisser d'adresse.

 

Enedis commencera les travaux de remplacement du pylône demain.

Pylône abattu
Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Accident Incivilités
commenter cet article
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 00:59

Des ouvriers qui restauraient des pierres de la chapelle de Massey m'ont signalé la présence d'un individu assis sur un banc proche et qui malaxait devinez quoi dans son pantalon sans être gêné par leur présence.

 

La description de cette personne ainsi que le numéro et le type de sa voiture ont été transmis à la gendarmerie.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Incivilités divers chapelle
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 15:38

 

La fête de la musique organisée par le bar "La Pagnotine" au stade scolaire s'était passée dans une ambiance agréable et festive.

 

La soirée était pratiquement terminée lorsque vers deux heures du matin une bagarre s'est déclenchée. Des gens de Sorcy, Troussey et Commercy sont arrivés déjà bien imbibés pour en découdre.

 

Les appels en nombre à la gendarmerie ont fait croire à des débordements plus importants qu'en réalité. D'où une arrivée massive de neuf gendarmes qui ont calmé le jeu et recueilli les témoignages.

 

Les quelques crétins (oups, un maire ne devrait pas dire ça) perturbateurs sont hélas déjà connus dans leurs villages respectifs.

 

Des rumeurs ont couru, que le bar avait été saccagé. Il n'en est rien puisque tout s'est passé au stade scolaire et même là il n'y a pas eu de casse.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Incivilités
commenter cet article
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 20:29

 

Rave party à Void, des gendarmes à proximité et quelques personnes au comportement suspect.

 

Quatre personnes à bord d'une voiture se sont faits remarquer par les gendarmes qui ont voulu les intercepter. Les passagers de la voiture ont voulu échapper au contrôle en roulant entre Void et Pagny à environ 180km/h. La voiture est sortie à la bretelle de Pagny ce matin vers 11h. Trop vite avec pour conséquence une perte de contrôle du véhicule qui s'est mis en crabe au bas de la bretelle de sortie. Il a plié et écrasé au passage le poteau et panneau de sens interdit, traversé la RD 36 en effectuant plusieurs tonneaux et s'est retrouvé dans le champ en face de la bretelle de sortie, arrachant au passage la clôture du parc où paissaient quelques vaches.

 

Heureusement qu'aucun autre véhicule ne circulait sur la RD 36 au moment de l'accident. Les quatre passagers s'en sont sortis indemnes. Néanmoins l'un au moins des occupants du véhicule était sous l'emprise de stupéfiants. Il devait y en avoir dans le véhicule pour fournir les "rêveurs". Ce qui expliquerait pourquoi ils ont voulu échapper aux gendarmes.

 

Sur place, pompiers, gendarmes et police. A midi tout était entré dans l'ordre.

 

Belles traces de freinage sur la chaussée. La voiture a écrasé le poteau de signalisation.
Belles traces de freinage sur la chaussée. La voiture a écrasé le poteau de signalisation.

Belles traces de freinage sur la chaussée. La voiture a écrasé le poteau de signalisation.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Incivilités sécurité Accident
commenter cet article
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 15:00

 

Exaspéré par la vitesse des automobilistes, le maire de Bretenières (Côte-d'Or, 879 habitants) a installé un panneau au bord de la route principale qui traverse sa commune sur lequel on peut lire : "Il reste encore des enfants à écraser, vous pouvez accélérer."

 

Du second degré censé faire changer les comportements ... L'ironie aura-t-elle les effets escomptés ?

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Incivilités
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 19:31

 

Devant la Maison des Associations qui accueille momentanément deux classes de l'école élémentaire, deux coussins berlinois ont été installés de part et d'autre du passage pour piétons (non utilisable actuellement).

 

Posés en quinconce, certains automobilistes passent entre les deux coussins berlinois pour ne pas trop être secoués. Mais en le faisant, ils franchissent ou chevauchent une ligne continue.

 

Et ça, cela peut coûter cher si les gendarmes venaient à le voir.

 

Voilà ce que vous risquez :

 

Retrait de points
3 points s'il y a franchissement
1 point s'il y a chevauchement
 
Amende (suivant le cas)
Amende forfaitaire minorée : 90 euros
Amende forfaitaire : 135 euros
Amende forfaitaire majorée : 375 euros
Amende maximum (si passage au tribunal) : 750 euros
 
Peine complémentaire
Suspension du permis pendant 3 ans maximum
 

Qu'il s'agisse d'un chevauchement ou franchissement d'une ligne continue (ou ligne blanche continue), l'infraction constitue une contravention de 4ème classe, passible d'une suspension du permis.

Seul le retrait de points est différent s'il s'agit d'un chevauchement (1 point) ou d'un franchissement (3 points) de cette ligne.

 

Aujourd'hui, en taillant mes rosiers, j'ai dénombré 22 franchissements ou chevauchements de la ligne continue, environ 21 %. Donc une bonne proportion passe, en ralentissant, sur les coussins berlinois. (je n'ai pas pris en compte les motos et on était dimanche).

 
Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Incivilités sécurité
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 18:12

 

Quelques personnes indélicates laissent des détritus aux abords des bennes de tri. Par paresse, plutôt que de ramener chez soi, ce qui n'est pas prévu pour les bennes de tri ou pour ne pas se déplacer jusqu'au dépôt tri de la rue l'Etang.

Pas beau.

Pas beau.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Incivilités
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 18:06

 

Une BMW a été volée sur le parking au bas du parc de la mairie. Les voleurs y ont abandonné une autre voiture dérobée à Toul. Il y a eu tentative de vol sur un autre véhicule : une vitre cassée.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Incivilités
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 19:00

 

Jeudi dernier, il a fallu faire intervenir une entreprise pour déboucher une canalisation de l’assainissement. Le réseau était en charge jusqu’au déversoir d’orage de la Rue des Marais ainsi que sur la partie longeant le ruisseau le long de la Rue de la Souche. Il a fallu aller sur le chemin qui prolonge la rue de la Souche pour trouver un tampon dans lequel il n’y avait pas d’écoulement, indiquant ainsi sur quel secteur se trouvait le bouchon.

 

L’entreprise a eu quelques difficultés pour déloger le bouchon malgré la puissance du jet injecté. Ce bouchon était le fait de lingettes qui s’étaient accumulées et amalgamées. Le bouchon délogé, les eaux usées ont giclé abondamment pour reprendre ensuite un écoulement normal et vider la canalisation.

 

Affaire réglée ? NON car une conséquence de ce bouchon a été que les eaux usées bloquées au niveau du déversoir d’orage se sont déversées dans un conduit qui débouche sur le ruisseau de la rue de La Souche alors que normalement ce conduit ne devrait servir qu’à évacuer le surplus d’eaux pluviales. On a ainsi pu constater les jours précédents une couleur blanchâtre du ruisseau, divers éléments en suspension et des odeurs peu agréables.

 

Cet état ne semble pas dû seulement au réservoir d’orage. En effet un autre tuyau venant du quartier de la Souche se jette aussi dans le ruisseau. Il ne devrait rejeter que des eaux de pluie, mais il est probable que des branchements d’eaux usées se soient greffés sur ce conduit. Je dois rencontrer une entreprise pour faire une enquête domiciliaire sur ces branchements (à la mi-mars).

 

En attendant le secteur sera mis sous surveillance. La canalisation a été vérifiée depuis l'école maternelle. Les tampons étaient "propres" sauf à un branchement où les employés ont constaté un afflux de lingettes : les riverains seront contactés pour changer leurs usages.

 

Je fais appel à nouveau à votre concours : PAS DE LINGETTES JETEES DANS LES TOILETTES. METTEZ- LES A LA POUBELLE.

 

Attention également à ne pas vous débarrasser des huiles de cuisine dans l’évier. Nous retrouvons des amas de graisse dans les canalisations et les postes de refoulement. Il existe une cuve de récupération des huiles de cuisine au dépôt tri (ce n’est pas la même que pour les huiles de vidange des voitures)

 

L'entreprise à l'oeuvre : furet pour déboucher et aspirateur.

L'entreprise à l'oeuvre : furet pour déboucher et aspirateur.

Repost 0
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 11:31

 

Cette nuit vers 2h du matin, une voiture est arrivée beaucoup trop vite dans le virage à droite à l'entrée de la rue Des Jardins à moins que les effets de l'alcool n'aient diminué fortement les réflexes du chauffeur.

 

Le véhicule a mordu sur la plate-bande, a un peu perdu la maitrise de sa trajectoire et a fini par percuter deux armoires électriques qui ont volé en éclat, privant d'électricité deux maisons de la partie centrale du lotissement. Au passage une arrivée d'eau a été légèrement malmenée.

 

Le temps de vraiment se rendre compte de ce qui se passait et qu'il ne s'agissait pas d'une simple coupure de courant, les services d'Enedis (ex ERDF) sont intervenus vers 4 h du matin pour sécuriser les boitiers électriques et procéder à leur remplacement. A cette heure (11h 30) les réparations ne sont pas terminées. Les gendarmes sont venus constater.

 

Conséquences : les volets électriques d'une habitation sont restés fermés et les projets de ce dimanche des habitants concernés sont chamboulés. Bien entendu l'auteur de ces faits a disparu sans laisser d'adresse. Qui avait donc à faire dans ce quartier calme à cette heure-là ?

 

 

Trop vite, cela fait boum
Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Accident Incivilités
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens