Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 16:40

J'ai vu à la porte de l'école maternelle une affiche affirmant "Pas de chauffage". Même avec 15° le mardi ou 16 à 17° le mercredi, cette information était fausse et c'était aussi de la désinformation. Je ne nie pas que la température était plus basse que la normale et l'ambiance inconfortable. Mais il y a une différence entre "pas de chauffage" du tout et "pas assez de chauffage".

 

Le système de chauffage a mal fonctionné pendant la deuxième semaine de vacances où il n'y avait personne. La chaudière est tombée en panne le 29 décembre et je ne m'en suis aperçu que le lundi vers 18h lors d'une visite de routine : défaut d'allumage. J'ai remis en route la chaudière et appelé un technicien pour le lendemain mardi. Température au matin du ballon tampon : 80°. Mais deuxième panne  : une vanne qui ne s'ouvrait pas et empêchait la diffusion de chaleur dans le circuit. La température est un peu remontée. J'ai programmé le chauffage à 22° pour la nuit et mercredi, on m'annonce qu'il faisait à peine plus chaud que la veille. Retour d'un autre technicien et découverte d'une troisième panne ; une pompe de ventilation de la centrale d'air qui a été remplacée vers 15h30. Les 3 pannes sont-elles liées ?

 

Espérons que demain jeudi, le chauffage sera revenu à peu près à la normale. Il y a un grand volume à remettre en température.

 

A 16 h 30, aujourd'hui mercredi,après intervention du second technicien, la température était remontée selon les endroits à 18°, voire même 20°. La température n'est pas forcément homogène dans une pièce ni identique d'une salle à l'autre. A 18h 30, un thermomètre de la salle de restauration marquait un 20° optimiste.

 

Dans une école ou ailleurs, le matériel n'est pas fiable à 100 % même avec un contrat d'entretien. Une panne peut toujours arriver.

 

Vous savez tout sur cette panne. Le nécessaire a été fait au plus vite.

 

 

Repost 0
Published by Pagliari Armand
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 17:39

Je vous présente mes meilleurs voeux pour 2017.

Que cette nouvelle année soit pleine de sérénité, de paix, de santé, de petits plaisirs et de grandes joies... Et que votre bonheur soit durable.
Source : http://www.lettres-gratuites.com/modele-exemple-texte-voeux-bonne-annee-237.html
Copyright © Lettres-Gratuites.com
Que cette nouvelle année soit pleine de sérénité, de paix, de santé, de petits plaisirs et de grandes joies... Et que votre bonheur soit durable.
Source : http://www.lettres-gratuites.com/modele-exemple-texte-voeux-bonne-annee-237.html
Copyright © Lettres-Gratuites.com
Que cette nouvelle année soit pleine de sérénité, de paix, de santé, de petits plaisirs et de grandes joies... Et que votre bonheur soit durable.
Source : http://www.lettres-gratuites.com/modele-exemple-texte-voeux-bonne-annee-237.html
Copyright © Lettres-Gratuites.com
Qu'elle vous apporte joie, bonheur, prospérité et qu'elle permette la réalisation de tous vos désirs.
Source : http://www.lettres-gratuites.com/modele-exemple-texte-voeux-bonne-annee-237.html
Copyright © Lettres-Gratuites.com

Que cette nouvelle année vous apporte sérénité, paix, santé, bonheur, prospérité et joie.

 

2017 est une année particulière avec les incertitudes résultant de la fusion des trois communautés de communes de Void, Vaucouleurs et Commercy. Nous essayerons de faire en sorte que cela se passe aux mieux pour tout le monde.

 

Repost 0
Published by Pagliari Armand
commenter cet article
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 16:02

Une fuite d'eau nous a été signalée ce matin sur l'Avenue du Général de Gaulle au niveau du lotissement des Jardins. Notre fontainier a repéré l'endroit de la fuite avec le matériel de détection. L'entreprise habituelle est n'a pu intervenir qu'en début d'après-midi.

Rupture de la canalisation d'eau sur une conduite de 150 mm. Peu avant 16 h la réparation était faite.

Hélas à la mise en pression de l'eau, il est apparu que la canalisation était fissurée un peu plus loin.

Il est un peu plus de 16h. L'eau devrait être rétablie d'ici une heure en souhaitant ne pas avoir une autre surprise.

 

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Eau
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 09:58

Voici un commentaire livré tel quel suite à mon article sur le distributeur de pain. Concurrence, il y aura, mais la liberté d'entreprendre existe aussi et les arguments présentés ci-dessous sont tout à fait acceptables ... et contestables. Légalement la mairie n'a rien à dire mais la plupart du temps les nouveaux commerçants se font connaitre en mairie.

 

Tout à fait d'accord sur le fait que "Pagny est un point stratégique". Un millier de voiture dans un sens et autant dans l'autre chaque jour, cela fait une belle clientèle potentielle.

 

Je viens vous expliquer le concept de cette machine qui n' a en aucun cas une concurrence déloyale à la boulangerie de Pagny sur Meuse mais ici pour rendre service à des personnes partant travailler avant les ouvertures de la boulangerie ou rentrant après la fermeture de celle ci , ceux ci sert également à des personnes étant en rupture de pain .

La baguette sort chaud de la machine .

Je pense que cette machine a été demandé aussi à ce boulanger par des habitants des alentours de Pagny qui est un point stratégique et également pour dépanner certain conducteur routier pour eux leur journée.( car beaucoup grignote le midi et mange dans un routier le soir ) .


Par contre personne ne nous parle de la fermeture de la station totale la nuit qui rendait service à beaucoup de personne roulant de nuit ou des jeunes ( même du village ) en rupture de boisson ou même voulant manger un petit bout.

 

Sur ce point, il faut relativiser. La station Total ouvre à 4h 45 et ferme à 22h ou 23h. Les raisons sont à demander au gérant. Peu de fréquentation ? Manque de rentabilité ? Quelques incivilités (baffes) ? La crainte d'une certaine faune nocturne ?

 

Les pompes fonctionnent cependant en automatique toute la nuit. Je précise que la station ne sert pas d'alcool à emporter.

 

Mais c'est toujours lors d'une fermeture que l'on s'aperçoit que c'était bien pratique.

Repost 0
Published by Pagliari Armand
commenter cet article
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 09:28

En cette période de fête de fin d’année, Monsieur le Maire et son Conseil Municipal ont décidé d’offrir un cadeau aux jeunes de la commune âgés de 11 à 18 ans.

 

Le choix du cadeau qui est un chargeur portable, s’oriente vers la modernité et la mobilité. Il est compatible avec les outils de communication utilisés par tous les jeunes : smartphone, tablette, appareil photos, lecteur de musique.

 

Un courrier a été adressé aux jeunes concernés et connus de la mairie. Si vous n'avez pas reçu ce courrier, c'est que vous n'êtes pas enregistré sur les listes de la mairie.

 

Vous vous présenterez au secrétariat de la Mairie, muni de votre pièce d’identité, à partir du 19 décembre 2016 afin de retirer votre présent aux horaires d’ouverture :

  • Tous les jours de 08h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30,
  • Le samedi matin de 09h00 à 10h00.

 

Monsieur le Maire et son Conseil Municipal vous souhaitent d’agréables fêtes de fin d’année et vous attendent.

 

 

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Offert
commenter cet article
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 17:00

La rumeur avait couru. Un distributeur de pain est en cours d'installation (16h 45) à l'entrée du village côté Favorite sur le terrain occupé par un fabriquant de vérandas.

 

La mairie n'a pas été informée de ce projet sans doute parce que c'est une installation sur un terrain privé.

 

Le pain est fabriqué par un boulanger extérieur à Pagny. Concurrence déloyale ?

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Economie
commenter cet article
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 18:45

Allègements de fiscalité : les élus locaux demandent
à l'Etat d'assumer les mesures qu'il impose

 

"l’Etat envisage de transférer aux collectivités locales la totalité de la prise en charge des allègements fiscaux qu’il a pourtant lui-même mis en place (...)". Cette ponction vient "s'ajouter à la contribution au redressement des finances publiques qui s'élève en 2017 à 2,6 milliards d'euros".

Facile d'être généreux avec l'argent des collectivités ! Une charge en plus.

 
 

Huit associations nationales d’élus locaux, dont l'AMF, ont exprimé leur colère concernant l'allègement de la fiscalité locale des personnes à revenus modestes prévu par l'article 14 du budget pour 2017. Elles demandent par conséquent un mécanisme de compensation, comme en 2016.

 

 

 
 
Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Politique
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 17:42

Ci-dessous le courrier d'un nouvel habitant que je remercie et qui met en valeur nos employés du secrétariat et des services techniques ainsi que la politique communale de SERVICE qui "n'est pas d'abord un mot mais une réalité vécue au quotidien".

 

Objet : Remerciements

 

Le vendredi 19 août 2016

 

Monsieur le Maire

 

 

Nouvel habitant de Pagny sur Meuse, je tiens à remercier l'ensemble des personnes attachées au service de la commune pour l'accueil et la disponibilité dont ils ont fait preuve à l'occasion des quelques ennuis liés à mon emménagement depuis le 20 juillet dernier.

 

Votre secrétariat a su relayer au plus vite ma demande relative à des problèmes de fuite d'eau et faire intervenir les services techniques dont je me permets de saluer la diligence et le professionnalisme. La personne chargée de la plomberie et votre chef des travaux ont traité, dans les meilleurs délais, les questions liées à cette fuite en optant pour une mise aux normes de l'adduction d'eau. Votre chef des travaux a fait procéder au remblaiement de la fouille, réalisée devant ma maison, juste à temps pour que mon déménagement se passe dans les meilleures conditions.

 

Confronté à une obturation d'évacuation des sanitaires, j'ai dû, dans l'urgence, alerter le secrétariat de la mairie. Ce dernier a pris toutes les mesures permettant une nouvelle intervention de vos services qui, sous la direction de votre chef des travaux, a traité ce problème avec rapidité et efficacité.

 

Ayant particulièrement apprécié la manière dont le nouvel habitant que je suis a été accueilli, je tenais, Monsieur Le Maire, à témoigner de ma gratitude envers des personnes pour lesquelles le service n'est pas d'abord un mot mais une réalité vécue au quotidien.

 

 

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Maire, l'expression de ma considération la meilleure.

Repost 0
Published by Pagliari Armand - dans Politique
commenter cet article
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 07:59

Voici ce qu'écrit Jean-Pierre GORGES, Député d'Eure-et-Loir, Maire de Chartres et Candidat à l'élection Présidentielle. Intéressant.                                           

 

Depuis quarante ans, les pouvoirs successifs auront ponctionné les contribuables, appauvri les entreprises, et maintenant ruiné les collectivités locales et territoriales.

 

Hier, à la Commission des finances de l’Assemblée Nationale, nous avons écouté le premier président de la Cour des Comptes donner la synthèse d’un rapport sur les finances des collectivités locales et territoriales.

 

Il a acté la baisse des dépenses de celles-ci, comme il a constaté la baisse des dotations financières de l’État à leur égard. On aurait donc pu espérer que l’État baisse également ses dépenses d’autant. Il n’en est rien. Vous retrouvez les mêmes sommes sous forme de dépenses supplémentaires dans les budgets des ministères et des administrations centrales. Tout le monde voit donc que l’État jacobin, censeur impitoyable, ne s’applique pas à lui–même les règles qu’il impose aux autres.

 

La Cour des Comptes regrette en passant que cette baisse des dépenses des collectivités se traduise également par la baisse des dépenses d’investissement, plutôt que par la baisse des dépenses de fonctionnement. L’explication est simple : il est plus facile de renoncer à construire une école que de licencier des fonctionnaires qui sont protégés par leur statut. Surtout quand l’État, sans aucune concertation avec les collectivités, augmente unilatéralement le traitement de ces mêmes fonctionnaires. Pour nourrir cet État insatiable, les collectivités diminuent leurs investissements. Il ne faut pas s’étonner que la croissance soit maigrichonne, mais le chômage obèse.

 

Car, toujours à la différence de l’État, les collectivités locales et territoriales sont obligées de présenter des comptes en ÉQUILIBRE. La dette des collectivités, très faible au regard de celle de l’État, est donc intégralement financée. Elle sera remboursée. Nos technocrates-donneurs de leçon devraient en prendre de la graine. Les collectivités locales et territoriales ont certes augmenté les impôts locaux, pour respecter cette obligation de présenter des comptes en équilibre. La Cour des Comptes établit que les collectivités locales et territoriales ne sont responsables que du quart de cette augmentation, l’essentiel venant de l’augmentation des bases des impôts locaux, votée lors du débat budgétaire par la majorité gouvernementale de l’Assemblée Nationale.

 

Tout cela, je le dis parce que les Français l’ignorent trop souvent. Et je le répète parce que j’entends, à droite comme à gauche, des députés technocrates se répandre en discours sur l’irresponsabilité supposée de la gestion financière des collectivités locales et territoriales. Alors qu’ils nous présentent chaque année des budgets dont le déficit est devenu la marque de fabrique, comme en témoignent les catalogues de promesses (de dépenses supplémentaires) de leurs candidats à la présidentielle.

 

Pire encore, ces gens-là font mine de s’étonner de l’augmentation de nos dépenses, alors que, disent-ils, l’État n’a pas transféré davantage de compétences aux collectivités.

 

Ceux parmi vous qui ont plus de cinquante ans ont sans doute fait réaliser leur première carte d’identité dans une Préfecture. Normal, la nationalité, c’est par excellence le domaine de compétence de l’État, et de lui seul. Aujourd’hui, et cela va encore s’aggraver, ce sont les mairies qui réalisent toute la procédure d’instruction des dossiers de demande de passeport ou de carte d’identité. L’État central continue de grossir en même temps qu’il disparaît dans les territoires.

 

De même, en matière de sécurité, les polices municipales viennent toujours davantage remplir les missions autrefois assurées par la Police Nationale, en manque d’effectifs, malgré des dépenses de l’État toujours croissantes. Même si ces deux polices travaillent en bonne intelligence, et c’est le cas à Chartres comme dans d’autres collectivités, il n’y pas eu besoin de transfert de compétences pour que tout ou partie de ces missions régaliennes soient assurées. Les collectivités ont tout simplement répondu à la demande, au besoin des populations. Et se sont substituées aux manques de l’État.

 

Des paroles pour les uns, des actes pour les autres.

 

Il y aurait une manière simple de sortir de ces débats stériles, de ces querelles de chiffres qui ne mènent à rien, sinon à l’augmentation globale de nos impôts. Ce serait que chacun, à son niveau, lève l’impôt. Mais l’État et ses agents ne veulent pas de l’autonomie financière des collectivités locales. C’est pourtant un principe de notre Droit. Mais il n’est pas appliqué. Car c’est l’État qui collecte les sommes qu’il reverse ensuite aux collectivités sous forme de dotations. C’est l’argent de nos impôts. Il ne s’agit pas d’un cadeau de l’État, mais d’un retour légitime.

 

Pourquoi l’État et ses responsables ne nous laissent-il pas gérer véritablement nos finances ?

 

Pourquoi se permet-il de juger de nos dépenses quand il décide et gère nos recettes ? La réponse est dans la question. La confusion, l’ambiguïté bénéficient toujours au profiteur.

 

Ce qui est véritablement pénible, ce qui devient insupportable, c’est que nos champions de la dette, nos cumulards du déficit se permettent de faire la leçon à des maires qui se battent 24h/24 et 7j/7 pour répondre aux besoins de leurs concitoyens. Et je pense là plus particulièrement aux maires quasiment bénévoles des plus petites communes. Quel technocrate parisien a été réveillé une nuit ou un dimanche pour répondre à une urgence ?

 

Imaginez un instant une grève de quelques mois dans chaque mairie de France. Tout s’arrêterait.

 

Imaginez la même grève dans un Ministère ou au Parlement. Le seul risque que nous prendrions, c’est que la France aille mieux.

Repost 0
Published by Pagliari Armand
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 09:25

  

LA LOI RELATIVE À LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE POUR LA CROISSANCE VERTE prévoit de réduire l'usage des pesticides afin de favoriser la biodiversité et protéger notre santé. Ain­si, au 1er janvier 2017, les institutions publiques ne pourront plus utiliser de produits phytosanitaires dans les espaces verts, forêts et promenades ouverts au public. Nous avions anticipé dès 2008. Changer les habitudes et comprendre n'a pas été simple pour les employés communaux. Vaporiser un herbicide était si simple. Aujourd'hui, c'est une autre méthode de travail pas contraignante si l'on s'organise bien et aucun danger sanitaire pour les employés.

À partir de 2019, l'utilisation de ces mêmes produits par les particuliers, donc dans les jardins, sur les balcons, les terrasses... sera également interdite. Seuls les produits de bio-contrôle, qua­lifiés à faible risque ou dont l'usage est autorisé dans le cadre de l'agriculture biologique, pourront être utilisés.

 

 

Sachez que,

Dès le 1er janvier 2017, plus aucun produit phytosanitaire ne sera vendu en libre-service. Ceux qu'on appelle « pesticides » au sens large : les fon­gicides, insecticides, herbicides et autres biocides d'origine chimique seront conservés sous clé et accessibles uniquement après délivrance d'un conseil personnalisé assorti d'informations très précises sur les conditions d'utilisation, les dosages, les précautions à prendre...

Jardiner autrement, c'est possible !

Pour vous aider à jardiner d'ores et déjà de manière responsable, sans pesticides, le Ministère de l'Écolo­gie, du Développement durable et de l'Énergie a publié un guide qui vous apprend à négocier avec la nature plutôt que d'essayer de la contraindre.

Utiliser l'eau de manière raisonnée. Connaître les insectes pollinisateurs, prédateurs et décomposeurs (appe­lés également auxiliaires de culture). Savoir quelles solutions naturelles mettre en œuvre en cas de présence de rouille sur votre gazon, de limaces sur vos laitues, de pourriture grise sur vos fraisiers, de pucerons sur vos rosiers ou encore, de carpocapses sur vos pommiers, etc.

Tout cela est dans le « Guide pour jardiner + nature » téléchargeable en PDF sur www.developpement- durable.gouv.fr/Guide-pour-jardiner-plus-nature.html.

Et pour rester informé : www.jardiner-autrement.fr

 

  

Repost 0

Présentation

  • : Le blog du maire de Pagny sur Meuse
  • : Mon quotidien et le reste, en fonction du temps disponible, de l'humeur et de ce qui peut être écrit.
  • Contact

Recherche

Liens